Nick Suzuki se dit triste de voir Jesperi Kotkaniemi partir

On parle souvent de la relation entre Cole Caufield et Nick Suzuki, mais ce dernier avait aussi une belle relation avec Jesperi Kotkaniemi. Le joueur de centre #1 du Canadien a vu son ami KK partir au cours des dernières semaines et forcément, il est triste.

Il comprend que cela fait partie de la business du sport, mais ça lui fait quand même quelque chose de le voir partir au final. Après tout, même s’il a compris que le sport était une business après avoir vu les Knights l’échanger, il peut quand même avoir des émotions.

Et c’est normal : après tout, les deux jeunes ont grandi ensemble lors des deux dernières saisons. Ils sont devenus des amis (qui s’appellent aux deux jours) et ils étaient le futur du CH.

De voir que cela a pris fin (et que Suzuki a appris que KK avait signé une offre alors qu’il était en famille au resto) l’a donc évidemment frappé.

Au moins, Suzuki se dit heureux de voir Christian Dvorak, que tout le monde semble aimer, débarquer en ville. C’est, à ses yeux, une belle addition au groupe en place.

C’est ce qui est rapporté par Sportsnet.

Il est intéressant de noter que le centre #1 du club a été en contact avec KK pendant la semaine de délibération du Canadien.

Parmi les autres aspects qui sont intéressants à noter, on peut classer le fait que Suzuki s’est questionné à savoir si KK aurait bien été reçu dans le vestiaire si retour à Montréal il y aurait eu.

Sa réponse? Oui, parce qu’il est un gars aimable.

Est-ce une simple réponse politique? On ne le saura sans doute jamais, mais on peut croire que certains gars n’auraient pas aimé le voir gagner autant après avoir accompli si peu.

En rafale

– Ça va mal pour lui.

– Un nom à garder en tête.

– Évidemment.

– Que feront les Penguins?

– Êtes-vous d’accord?

PLUS DE NOUVELLES