Nick Suzuki espère voir Cole Caufield signer un contrat à long terme avec le Canadien

Nick Suzuki et Cole Caufield ont participé à un événement caritatif ce weekend à Montréal. Caufield quittera la ville pour quelques semaines une fois le Grand Prix de Montréal passé, alors que Suzuki passera son été dans le 514. Ou sur la rive sud, dans le 450…

Quelques journalistes étaient présents lors de l’événement et ils ne se sont pas gênés pour poser quelques questions hockey au jeune duo montréalais.

Suzuki et Caufield se voient très bien jouer aux côtés du jeune Juraj Slafkovsky si jamais c’est lui que Martin Lapointe et Nick Bobrov identifient comme étant le meilleur joueur de la cuvée 2022.

Un premier trio formé de jeunes de 18, 21 et 23 ans? C’est là que tu SAIS que nous sommes en reconstruction, hehe.

Eh bien, Nick Suzuki a dit quelque chose d’autre d’intéressant samedi dernier. Le #14 (et futur capitaine de l’équipe?) aimerait bien voir Cole Caufield s’entendre à long terme avec le Tricolore. Rappelons que Suzuki a signé une entente de huit ans (cap hit de 7,875 millions $) avec le CH en octobre dernier, tout juste avant que Marc Bergevn soit remplacé par Jeff Gorton (et éventuellement Kent Hughes).

« Il n’y a pas de meilleur endroit pour jouer que Montréal. J’espère que Cole signera un contrat à long terme avec nous. » – Nick Suzuki

Le duo Suzuki – Caufield ne souhaite pas être démantelé. Les deux kids ont connu toute une fin de campagne et ils espèrent être jumelés l’un à l’autre pendant plusieurs années. Non, Caufield ne sera plus jamais renvoyé à Laval!

First, il reste à trouver l’ailier parfait pour les compléter. Idéalement, cet ailier sera grand, costaud et robuste… et il saura jouer au hockey. Pour l’instant, Josh Anderson coche quelques cases, mais il n’est pas l’ailier parfait pour compléter les numéros #14 et 22. Juraj Slafkovsky? Peut-être bien…


Second, Caufield disputera la dernière année de son contrat d’entrée en 2022-23 (salaire de 832 500 $ dans la LNH et de 70 000 $ dans la LAH, boni à la signature de 92 500 $ et bonis à la performance potentiels de 850 000 $).

Le Canadien devra décider durant les 12 prochains mois s’il souhaite offrir un contrat pont (deux ou trois ans) ou un contrat à long terme (six, sept ou huit ans) au petit attaquant américain.

Suzuki espère que ce sera un contrat à long terme, lui. Si c’est le cas, est-ce que Caufield touchera plus d’argent que Suzuki?

Pour signer Caufield durant plusieurs saisons, Kent Hughes et Jeff Gorton devront trouver des moyens de libérer des dollars sous le plafond salarial pour pouvoir prolonger le contrat de Caufield. Très peu de gros contrat viendront à échéance l’été prochain chez le Canadien.

En rafale

– Un troisième titre de suite pour le Lightning?

– Hockey Canada devra s’expliquer (et ça pourrait devenir laid).

– Est-ce que Kaiden Guhle suivra les traces de Nick Suzuki, José Théodore et Claude Lemieux, ou celles de Duncan Milroy?

– Il ne viendra (très) fort probablement pas à Montréal.

– J-F Houle met la pression sur les Thunderbirds… et il ouvre la porte à Joshua Roy.

– Dure victoire pour FAA.

– Autre combat bizarre pour Floyd Mayweather Jr.

PLUS DE NOUVELLES