Caufield et Suzuki ouverts (et excités?) à l’idée de jouer avec Slafkovsky

Wright? Slafkovsky? Cooley?

Qui le Canadien repêchera-t-il au tout premier rang le mois prochain?

Le choix plus traditionnel et moins risqué? Le gros ailier tendance qui marque des buts et qui s’est énormément amélioré au cours des derniers mois? Le plus petit attaquant dont le talent brut semble sortir par les oreilles?

Corey Pronman opterait pour Slafkovsky, lui, tout comme Alain Chainey d’ailleurs.

Le gabarit, le coup de patin, le maniement de rondelle, le tir, la protection de rondelle, l’impact qu’il peut avoir sur un match, les récentes performances sur la scène internationale (dont le titre de MVP aux Jeux olympiques à seulement 17 ans)… Slafkovsky coche plusieurs cases sur la liste de Pronman.

Wright, quant à lui, a connu une saison bien en deçà des attentes dans la OHL. C’est ce qui fait peur à Pronman.

« Wright a connu une saison médiocre par rapport à ses standards. Il a marqué plus de buts dans la OHL – et en moins de matchs – en tant que joueur U16 que U18. Il est rare qu’un possible premier choix au total ne soit pas un marqueur élite dans la Ligue canadienne, sans parler du fait qu’il n’a même pas été le meilleur buteur de son équipe. Kingston a également été éliminé au deuxième tour des séries éliminatoires de la Ligue de l’Ontario en cinq matchs par North Bay. » – Corey Pronman

Il est difficile de trouver UNE qualité première de niveau élite à Wright selon Pronman…

Je vous invite à lire le texte de Pronman dans son intégralité afin de bien comprendre chacun des arguments en faveur de Slafkovsky, et non de Wright (ou Cooley).

Nick Suzuki et Cole Caufield, croisés hier en marge du Déjeuner de célébrités sportives de la Fondation du Centre juif Cummings pour aînés, ne diraient pas non à Slafkovsky à leurs côtés.

« Il m’a l’air d’un bon joueur. Il s’ajusterait parfaitement à jouer avec Cole et moi. » – Nick Suzuki à Jean-François Téotonio

« Ce serait super! Je sais qu’il est un excellent joueur. » – Cole Caufield

Rappelons que Slafkovsky avait lui-même avoué qu’un trio formé de Suzuki, Caufield et lui ferait un pretty sick line.

Il faut noter que Suzuki et Caufield n’ont en aucun moment avoué préférer Slafkovsky à Wright (ou autre). Ils n’ont fait que répondre aux questions que les journalistes leur ont posées sur l’un ou l’autre des espoirs disponibles cette année. L’inverse aurait été surprenant!

« Je ne prends pas ces décisions. On sera heureux, peu importe qui est choisi. » – Nick Suzuki, en bon capitaine leader

On sent tout de même un tantinet plus d’excitation par rapport à l’éventuelle sélection de Slafkovsky qu’à celle de Shane Wright. Est-ce parce que le gars jouerait à leurs côtés, au lieu de se battre pour une place sur le premier trio avec eux? Peut-être bien…

En rafale

– Pour qui prends-tu? Corey Perry ou Artturi Lehkonen?

– Les joueurs et le staff du Lightning aimeraient ça gagner pour Perry.

– C’est maintenant officiel.

– Lewis Hamilton sera présent pour le Grand Prix de Montréal dans quelques jours.

– Mon collègue Kevin Vallée sera en remplacement de Stéphane Gonzalez cette semaine.

– Superbe but de la part de la fille de Jarome Iginla. #Canada #U18

– Des camps de réfugiés à des familles d’accueil aux États-Unis, puis au vestiaire du CF Montréal.

PLUS DE NOUVELLES