Nick Suzuki a profité de sa journée de congé d’hier pour visiter des jeunes hockeyeuses

Le Canadien a eu une journée de congé (bien méritée) hier. Après des victoires consécutives face aux Red Wings et aux Canucks, la troupe de Martin St-Louis a bénéficié d’une rare journée de repos.

Mais le capitaine, Nick Suzuki, n’a pas le temps de ne rien faire. Il est beaucoup trop occupé pour se reposer, lui.

Encore hier, il a profité d’une journée sans match et sans entraînement pour participer à un programme de hockey pour jeunes organisé par Bauer, à Laval, où il a rencontré 50 jeunes hockeyeuses.

J’étais avec MPP (Marie-Phillip Poulin) et Laura Stacey avec le groupe Bauer. – Nick Suzuki

Et vraiment, c’est tout en son honneur. Suzuki est le capitaine de cette équipe et un bon capitaine s’implique autant sur la patinoire qu’en dehors.

Cet été, il l’a passé à Montréal et même si la saison est commencée, il continue de s’impliquer auprès des jeunes et de ses partisans.

Plusieurs d’entre eux croyaient qu’avoir le « C » sur son chandail à un si jeune âge allait lui mettre de la pression inutilement. Mais en 14 matchs, il est le meilleur pointeur et le meilleur buteur de l’équipe. Il est aussi le mieux payé de l’équipe (excluant Carey Price). La pression, donc, Suzuki ne la connaît pas. Et le fait qu’il soit si mature à, je le rappelle, un si jeune âge (23 ans) prouve que Kent Hughes a fait la bonne décision en le nommant capitaine.

Ce n’est pas pour lancer des flèches à qui que ce soit, mais je ne vois pas des gars comme Evgenii Dadonov et Mike Hoffman dédier leurs journées de congé à des partisans ou des jeunes hockeyeurs.

Good pour Nick, qui continue de démontrer que son contrat de huit ans/63 millions de dollars n’est pas le neuvième pire de la LNH.

En rafale

– Deux espoirs du Tricolore connaissent un bon match.

– Évidemment.

– Nice.

– Vraiment.

– Victoire du Rocket.

PLUS DE NOUVELLES