Motiver ses joueurs avec un autobus de prostituées : le plan de Silvio Berlusconi

Motiver ses troupes. C’est toujours un défi dans toutes les entreprises afin de garder la productivité, mais surtout pour garder les employés heureux. Toutes les manières sont bonnes pour y arriver.

Ou pas.

Silvio Berlusconi, président du club de football de Monza, a affirmé haut et fort que ses ses troupes arrivaient à battre un gros club, il allait leur amener « un autobus de prostituées » dans le vestiaire.

Oui, on parle de l’ancien premier ministre italien.

Selon ce qu’il a raconté (fièrement raconté, devrais-je dire), Silvio Berlusconi a seulement cherché à motiver ses joueurs autrement. Il ne voyait rien de mal à tout ça, clairement.

À ses yeux, il voit ça comme si c’était un changement d’entraîneur, ce qui s’est passé en septembre. Pourquoi? Parce que de la motivation, ça reste de la motivation à la fin.

Moi, j’y ai ajouté une motivation supplémentaire, parce que j’ai dit aux joueurs : la Juventus, l’AC Milan, etc, arrivent maintenant.

Si vous gagnez contre une de ces grandes équipes, je vous amène dans le vestiaire un autobus de putes. – Silvio Berlusconi

Je ne crois pas avoir besoin de vous dire qu’un mouvement populaire a été formé. Plusieurs groupes féministes ont demandé à ce qu’il s’excuse publiquement et à ce qu’il prenne des mesures pour que cela n’arrive plus.

Disons que la réalité de 2022 est en train de le rattraper – et c’est bien correct ainsi.

PLUS DE NOUVELLES