Montréal, la destination idéale pour Alexis Lafrenière, selon Ron Duguay

Ça va moins bien pour Alexis Lafrenière à New York présentement. Le Québécois ne joue pas beaucoup et lorsqu’il est de l’alignement, il n’obtient pas beaucoup de temps de glace.

L’équipe ne veut cependant pas l’échanger, et ce, même si le DG de l’équipe, Chris Drury, reçoit beaucoup d’appels le concernant. Et si Drury reçoit une offre qu’il ne peut pas refuser?

L’ancienne vedette des Rangers, Ron Duguay, croit qu’un changement d’air serait bénéfique pour les deux partis et que la destination idéale pour le joueur est Montréal, rien de moins.

Évidemment, c’est facile de faire des liens avec Montréal et Lafrenière, qui est Québécois. Mais est-ce qu’une potentielle expérience Lafrenière à Montréal se terminerait comme celle de Jonathan Drouin? Après tout, New York est un aussi gros marché que Montréal et c’est peut-être la grosseur de cedit marché qui ralentit le jeune dans son développement.

L’ancien choix des Rangers en 2020 est un excellent joueur et même s’il n’affiche pas les meilleures statistiques en carrière, il est encore jeune. Je crois encore en lui et je serais très heureux de le voir à Montréal, mais pas à n’importe quel prix. Les Rangers voudront faire un petit bout de chemin en séries cette saison. Seraient-ils tentés de faire l’acquisition d’un gars comme Sean Monahan?

On sait que Patrick Kane a été lié aux Rangers et Laffy aux Blackhawks également.

Si Montréal est intéressé aux services du Québécois, Kent Hughes devra ajouter quelques ingrédients, mais une transaction pourrait avoir lieu si New York voit l’opportunité de gagner immédiatement.

Duguay croit qu’en retour du jeune Lafrenière, Drury demanderait un gars comme Brendan Gallagher. Évidemment, une transaction Gallagher-Lafrenière ne se fera pas et Hughes devra offrir d’autre chose. Les Rangers ont un peu moins de deux millions de dollars de disponibles sous le plafond salarial et le DG montréalais devrait vraisemblablement retenir du salaire.

Rappelons que Gally gagne 6,5 millions de dollars par saison jusqu’en 2028. Il n’est pas logique de voir Gally débarquer à New York.

Encore une fois, les Rangers l’ont dit : ils ne sont pas intéressés par l’idée d’abandonner leur joueur. Selon moi, il restera dans la Grosse Pomme cette saison. Je ne vois pas les Blue Shirts se débarrasser d’un joueur aussi prometteur.

En rafale

– Il s’est tellement amélioré.

– Trevor Bauer DFA par les Dodgers.

– Belle victoire.

– Stéphane « LeBron James » Julien.

– Pierre-Luc Dubois joue un 400e match dans la LNH.

PLUS DE NOUVELLES