Mitch Marner n’assistera pas au camp des Leafs sans contrat

Les Leafs ont été dans l’obligation de traîner un dossier assez complexe pendant plusieurs mois, l’an passé, alors que William Nylander a étiré la sauce jusqu’à la dernière heure avant de s’entendre avec son équipe sur les termes d’un contrat. Le Suédois ne s’était pas présenté au camp de son club et tout avait déboulé à partir de là, puisque les deux clans ne s’entendaient pas du tout sur les détails du pacte désiré.

Cet été, Kyle Dubas a un autre gros dossier entre les mains. Semblerait-il qu’il pourrait lui aussi s’étirer de façon exagérée.

Mitch Marner a mentionné en entrevue avec les réseaux américains qu’il voulait être au camp des Leafs dès qu’il prendrait son envol, mais qu’il ne le ferait pas s’il n’a toujours pas réussi à s’entendre avec l’état-major de l’organisation. C’est un moyen de pression comme les autres qui peut toutefois nuire lorsque vient le temps de revenir sur la glace, comme on a pu le voir avec Nylander l’an dernier.

Pour ce qui est du reste, l’attaquant a dévié toutes les questions concernant son contrat, suggérant aux journalistes de questionner son agent, qui s’occupe du dossier.

Marner a également été approché par un amateur à Canada’s Wonderland qui a fait semblant de prendre une photo afin de lui demander s’il allait signer un nouveau contrat. «Oui. J’espère», a-t-il répondu, pris par surprise.

PLUS DE NOUVELLES