Mika Zibanejad devra s’habituer à un nouveau rôle dans la Grosse Pomme

L’un des échanges majeurs de l’été a été celui qui a envoyé Derek Stepan sous le soleil de l’Arizona. En procédant à cette transaction, l’intention du DG des Rangers, Jeff Gorton, était très claire : donner à Mika Zibanejad la mission de piloter le premier trio des Blueshirts.

Ce faisant, l’entraîneur Alain Vigneault a, en Zibanejad, un joueur au style similaire que celui pratiqué par Derek Stepan : un pivot capable de compiler des statistiques offensives décentes tout en étant fiable défensivement. Les 37 points en 56 rencontres obtenus par le Suédois laissent croire qu’il pourrait avoir du succès sur le premier trio.

Le temps d’utilisation ne devrait pas être un enjeu dans son cas. L’an dernier, l’entraîneur l’a utilisé, en moyenne, une minute de moins par rencontre que Derek Stepan, qui a vu un peu plus d’action à forces égales. Là où Zibanejad devra ajuster le tir, c’est qu’à ce jour, il a surtout été habitué à jouer comme deuxième centre. Il devra désormais continuer de produire tout en faisant face aux meilleurs éléments de l’adversaire.

Non, les Rangers n’ont pas améliorer de façon notable leur ligne de centre, qui comptera aussi sur Kevin Hayes et David Desharnais. Mais avec Alain Vigneault derrière le banc, qui est habitué de tirer le meilleur de ses protégés, nous pourrions être étonnés du résultat.

PLUS DE NOUVELLES