Michel Therrien a blâmé le Canadien de Montréal au sujet du dossier Dadonov

Depuis qu’il est de retour dans les médias, Michel Therrien est incisif, voire cru envers le Canadien de Montréal. Il ne mâche pas ses mots lorsque c’est le moment de se prononcer au sujet du bleu-blanc-rouge, comme ce fût le cas mardi midi, pendant son passage à La Poche Bleue le midi.

Sa dernière descente du coude au visage du Tricolore concerne le dossier nébuleux et géré «bizarrement», soit celui d’Evgenii Dadonov.

Voici ce que l’ancien pilote du Canadien a livré pendant son segment à LPB:

«Il y a un mystère que je ne suis pas capable de résoudre dans le cas de Dadonov. Tu regardes un peu la saga depuis une dizaine de jours et j’ai de la misère à suivre ce qui se passe. Je trouve ça nébuleux. J’ai de la difficulté avec ça. C’est quoi le message que tu envoies aux jeunes? On sait tous qu’il ne sera pas là, la saison prochaine. Est-ce que ça vaut la peine de le garder et que ce soit une distraction? On ferait ça pour espérer avoir un choix de quatrième ronde, cinquième ronde ou sixième ronde à la date limite des échanges? Je ne sais pas, j’ai mes réserves.» – Michel Therrien

Comme plusieurs d’entre nous, Therrien est d’avis que cette situation est certes nuisible au développement des jeunes, comme un Juraj Slafkovsky qui obtient moins de temps sur la patinoire si Dadonov est en uniforme.

Celui qui a passé deux séjours à la barre du Canadien a rappelé que l’historique de Dadonov n’était pas blanc comme neige, alors qu’il n’a pas toujours été désiré par les équipes où il a joué.

Le CH veut changer la culture, c’est le discours tenu depuis l’arrivée de Jeff Gorton, donc, à partir de là, on est en droit de se questionner, comme l’a fait Therrien: «Est-ce que c’est une bonne chose de garder un gars comme ça dans l’entourage de l’équipe?»

Rappelons que Dadonov a été jumelé à la gauche de Sean Monahan (centre) et Jonathan Drouin (ailier droit) sur une deuxième unité, ce qui a fait friser plusieurs journalistes qui étaient présents à l’entraînement matinal.

En rafale

– Un petit rappel du 14 octobre dernier.

– Excellent point de François Gagnon au sujet de Rem Pitlick et le Rocket de Laval.

– Pas pire, le Slaf!

– Ça, c’est beau!

PLUS DE NOUVELLES