« Même la Coupe Stanley n’empêchera pas Pierre-Luc Dubois de quitter Winnipeg »

Le plan de Pierre-Luc Dubois cet été, tel que l’a affirmé Pat Brisson plus tôt aujourd’hui sur les ondes de BPM Sports, est de continuer à évaluer ses options sur le marché. Et à l’image de l’été dernier, le Québécois sera agent libre avec restriction au terme de la présente saison.

On se demande surtout s’il y aura encore des rumeurs qui vont le lier au Canadien parce qu’il semble y avoir un intérêt mutuel entre les deux clans. Dubois semblerait vouloir venir jouer à Montréal, et Kent Hughes ne fermerait pas la porte à « obtenir un grand joueur de centre établi dans la LNH ». Bref.

Si l’on se fie aux propos de Nick Kypreos, on doit s’attendre à ce que les murmures entourant le Québécois et la Flanelle deviennent assez sérieux. 

Ce dernier était de passage à l’émission Tim And Friends (Sportsnet) dernièrement y est allé de propos assez révélateurs concernant le futur de PLD. Il affirme que ce n’est qu’une question de temps avant de le voir quitter Winnipeg…

Même si les Jets gagnaient la Coupe Stanley cette saison.

C’est gros. Surtout dans l’optique où Kypreos fait grandement référence au Canadien dans ce qu’il dit. Et, ce dernier est assez clair…

Il n’y a aucune chance de voir Dubois signer à long terme avec les Jets. Mais, de toute évidence, ce n’est pas Kypreos qui prendra la décision pour Dubois.

Or, si l’insider a raison – ne serait-ce qu’à 50% – il s’agirait d’un soulagement pour le joueur et il s’agirait d’une belle opportunité pour Kent Hughes.

Du point de vue de Dubois, il pourrait (enfin) jouer à un endroit où il se sent très confortable. L’idée d’évoluer pour le Canadien lui plaît et j’estime qu’il serait content de débarquer à Montréal si l’on se rappelle qu’il aurait espéré une offre hostile de la part de la Flanelle l’été dernier.

Et n’oublions pas que Pat Brisson, l’été dernier, avait justement insinué que Dubois voulait jouer pour le Canadien. Ça en fait, des indices… 

Et, du point de vue du CH, Kent Hughes mettrait la main sur un joueur de centre qui a déjà fait ses preuves dans la LNH et qui vient de la place. Au final, tout le monde en sortirait gagnant, non?

La question à se poser est la suivante : Hughes devrait-il attendre à l’été prochain, lorsque Dubois aura atteint l’autonomie complète? Ou, devrait-il tout tenter afin de faire son acquisition cet été (cela impliquerait à donner des choix aux Jets puisque Dubois est agent libre avec restriction)?

Parce que, dans les faits…

Si Dubois ne veut pas signer plus qu’un an avec les Jets cet été, il ne signera pas plus qu’un an. Winnipeg n’aura pas le choix de l’écouter (même chose s’il est échangé). S’il le veut autant que Kypreos l’affirme, c’est lui qui aura le gros bout du bâton et c’est lui qui mènera le dossier.

Mais là, attention. Ce sont les propos de Kypreos et ces mots-là ne sont pas sortis directement de la bouche de Pierre-Luc. Et, même si Kypreos semble être très affirmatif dans ses commentaires, cela ne veut pas garantir non plus que Dubois débarquera à Montréal d’ici le début de la prochaine saison. 

Il y a une nuance à apporter.

En rafale

– Ah bon?

– Il est incroyable.

– Il connaît toute une saison.

– C’est un modèle à suivre.

– Un premier filet pour Mihilaovic avec son nouveau club.

PLUS DE NOUVELLES