Max Pacioretty s’est présenté en ondes afin de nier les rumeurs

Le numéro 67 s’est présenté sur les ondes du TSN690 et il n’a pas tardé à taire les rumeurs d’échange à son sujet. Martin Leclerc a cité que le capitaine du Canadien avait demandé une transaction à la direction lorsque ça n’allait pas bien en 2017-18. Yvon Pedneault est revenu à la charge en précisant que cette demande avait été faite à la suite de la transaction qui l’a envoyé en Californie. Un pacte qui a, en bout de ligne, été avorté.

C’est un dossier qui tarde. Une situation tellement grise pour une organisation qui a clairement besoin de beaucoup de rayons de soleil pour récupérer certains clients qui ont quitté. La relation entre Pacioretty et l’exécutif n’est pas saine, ça paraît de loin. Pourtant, Ray Lalonde, qui l’a côtoyé régulièrement, affirme qu’il est un type facile à gérer, qu’il a un comportement exemplaire et qu’il est tout un gentleman. Patch est le capitaine et il n’est même plus le bienvenu dans SON vestiaire.

On est à quelques jours de l’ouverture du camp, la saison s’en vient et le Canadien est en train de lutter avec une autre controverse. Les gens s’éloignent à cause de tout ce négatif qui englobe le Canadien de Montréal. Personne n’est réellement enthousiasmé en vue de la campagne 2018-19, et peu importe ce qui survient avec le dossier du numéro 67, il sera trop tard…

Pacioretty : Une solution ou un problème. Dire que c’est un « problème » c’est lourd pour un gars de « classe ». Bref, qu’on se déniaise à régler cette filière, bâtard !

PLUS DE NOUVELLES