Match intra-équipe du CH : la preuve qu’il n’y a pas de place pour les jeunes | Therrien et Bergevin doivent être satisfaits | En rafale

Le premier duel intra-équipe, les Rouges contre les Blancs, avait lieu aujourd’hui au Complexe Bell de Brossard. Un match de deux périodes, qui a été décrit par Stéphane Leroux et analysé par Gaston Therrien, ça démontre la « grosseur » et l’impact du Canadien.

Les trios et les duos défensifs de chacune des formations étaient les suivants :

Blanc
Shaw – Flynn – Radulov
Carr – Desharnais – Andrighetto
Matteau – McCarron – Hudon
Scherbak – Audette – Crisp/Eisenschmid

Beaulieu – Pateryn
Hanley – Juulsen
Samuelsson – Johnston
Thrower

Montoya – Fucale

Rouge
Lehkonen – Galchenyuk – Gallagher
Byron – Danault – Mitchell
Farnham – DLR – Terry
Addison – Grégoire – Friberg/MacMillan

Barberio – Petry
Alexandrov – Redmond
Parisi – Lernout
Didier

Condon – Lindgren

Flynn prenait la place de Tomas Plekanec, qui devrait rentrer à Montréal incessamment (Coupe du monde), mais en le positionnant là, ça me démontre de plus en plus qu’il est dans les plans du Canadien. Donc s’il est le 13e attaquant du groupe, il n’y a clairement pas de place pour qu’un jeune remplisse un trou.

La combinaison Carr-Desharnais-Ghetto démontre clairement que Therrien souhaite avoir ces trois-là au sein de sa troisième ligne. C’est donc dire que Stefan Matteau, Michael McCarron et Artturi Lehkonen devront vraiment se démarquer afin de voler un poste.

La paire Beaulieu-Pateryn a le potentiel d’être la troisième paire du Canadien. Mark Barberio devrait être le septième défenseur du groupe. Il a été jumelé à Jeff Petry, mais ça devrait être la chaise de Emelin (Coupe du monde) en temps normal.

La combinaison Byron-Danault-Mitchell est clairement celle que Michel Therrien souhaite voir sur son quatrième trio au jour un de la saison régulière. Donc je le répète : Stefan Matteau, Michael McCarron et Artturi Lehkonen devront vraiment se démarquer afin de voler un poste.

En greffant Lehkonen à Galchenyuk et Gallagher, ça prouve qu’on veut l’analyser avec de bons joueurs afin de voir ce qu’il a dans la coquille.

Je dois avouer que ce ne fût pas une joute débordante de saveurs avec deux offensives assez timides et sans mises en échec… Mais malgré cette quiétude, Alexander Radulov a fait une bonne première impression. Il a été intense sur la rondelle et il a marqué un but sur un lancer de pénalité en plus d’obtenir une passe sur le 2e but. Ce n’est certes pas une vraie joute, mais ça démontre les bonnes intentions du Russe.

Les meilleurs de ce duel, selon moi : Alex Galchenyuk a prouvé qu’il avait œuvré très fort lors de la période estivale. Paul Byron a été vif et dynamique. Jeff Petry semblait en grande forme. Michael McCarron a continué ce qu’il avait entamé au tournoi des jeunes.

La lutte Condon-Montoya comme adjoint à Carey Price a été lancée dès le départ pour terminer avec un face à face Fucale-Lindgren. Fucale a bien fait, mais il risque tout de même d’entamer l’année dans la ECHL.

Coudonc, RDS et le Canadien essaient-ils de nous vendre Fucale?

Nenon, il a vraiment bien paru
.

Au final, le plan de Bergevin et Therrien, celui de renforcer la défensive et de resserrer le jeu, fonctionne puisque le match s’est achevé 2-0 pour les Blancs de Radu. Et comment ne pas rire de cette affirmation? Clairement mon « lol » du jour.

https://twitter.com/pl_arseneau/status/779344240526655488

Donc voici le plan A (présumé) de Michel Therrien. Si les jeunes veulent une place, ils devront VRAIMENT se démarquer.

Pacioretty – Galchenyuk – Gallagher
Shaw – Plekanec – Radulov 
Carr – Desharnais – Andrighetto
Byron – Danault – Mitchell
Flynn

Markov – Weber
Emelin – Petry
Beaulieu – Pateryn
Barberio – Redmond

Price – Montoya

En rafale
– On ne sait toujours pas la nature de la blessure de P.K. Subban, mais il est toujours « classé » dans la section day to day.

– Les Stars de Dallas espèrent que Valeri Nichushkin s’améliorera en jouant beaucoup dans la KHL et il souhaite un retour du Russe dans deux ans.

Les Leafs adorent ce qu’ils voient d’Auston Matthews. Il entamera la saison à Toronto : est-ce que quelqu’un a encore des doutes?

– Mikhail Grabovski ressent encore les symptômes de sa dernière commotion, donc il n’a toujours pas reçu le feu vert des médecins. [TSLH]

Allo Julie, ça va?

PLUS DE NOUVELLES