Martin McGuire tempère les attentes pour Jordan Harris à son premier match

Ça y est : c’est ce soir qu’on aura enfin la chance de voir Jordan Harris faire ses débuts dans l’uniforme du Canadien. Le jeune défenseur, repêché en troisième ronde du repêchage de 2018, est l’un des bons espoirs à la ligne bleue dans l’organisation et il sera intéressant de voir ce qu’il a dans le ventre.

Parce que même si un match ne fait pas une carrière, une bonne première impression peut rapidement te faire gagner des points. Ryan Poehling en est un bon exemple.

Or, ce matin, Martin McGuire était sur les ondes du 98,5 FM et il discutait justement de ce à quoi on peut s’attendre de la part d’Harris ce soir. Après tout, mis à part quelques extraits vidéo, rares sont ceux qui ont eu la chance de le voir à l’entraînement du Canadien durant la semaine.

Et si on se fie à McGuire, Harris n’est tout simplement pas prêt à jouer dans la LNH.

McGuire explique que même si le jeune a un excellent coup de patin et qui a une belle intelligence de jeu, il n’est tout simplement pas encore adapté au calibre de la LNH. Il relate notamment des situations le long de la bande où Harris n’a pas du tout été en mesure de soutirer la rondelle à Joel Armia ou même à Paul Byron.

Imaginez ce que ce sera contre Corey Perry, par exemple.

Reste que dans les faits, ce n’est pas forcément surprenant d’entendre ça. Après tout, même si Harris a été vanté pour ses prouesses défensives dans la NCAA, la marche est grande entre le niveau collégial et celui de la LNH. Il y aura des erreurs, et c’est normal.

Comme le souligne McGuire, ce n’est pas tant la qualité du jeu du défenseur gaucher qu’il faudra surveiller, mais bien la façon dont il se comportera sur la glace. C’est inévitable, il fera des erreurs ce soir (pensez à Justin Barron dans la dernière semaine, et encore là, il avait déjà joué deux matchs dans la LNH ainsi qu’une bonne poignée dans la LAH), mais ce qu’il faudra voir, c’est de la façon dont il réagira face à celles-ci.

Est-ce qu’il va « s’écraser » ou rester fort et tenter de s’ajuster? L’ayant vu jouer dans la NCAA, je crois que ce sera la deuxième option, mais dans quelle mesure?

Bref, tempérez vos attentes : ce ne sera pas Bobby Orr qui jouera ce soir. Je me doute que ce n’est pas la perception générale, mais c’est bien de le rappeler tout de même.

PLUS DE NOUVELLES