Martin Leclerc a lancé d’autres informations sur l’éventuelle venue de Pierre-Luc Dubois à Montréal

Les chroniqueurs du balado Sortie de zone (La Presse/98,5 Sports) ont annoncé une bonne nouvelle aux fans du podcast hier soir : ils seront de retour pour une quatrième saison à l’automne.

Mais avant de penser à leur quatrième saison, ils ont bien évidemment décidé de fermer leur troisième saison de belle façon avant de tomber en vacances.

Au menu dans ce 61e épisode au total auquel ont participé Philippe Cantin, Alexandre Pratt, Guillaume Lefrançois et Stéphane Waite : les difficultés d’échanger de lourds contrats chez le Canadien. Ça, et l’amélioration de deux autres opposants du CH dans la division Atlantique, les rumeurs impliquant Pierre-Luc Dubois et le Canadien et les raisons derrière la signature de Johnny Gaudreau à Columbus.

Alexandre Pratt a tout d’abord avoué que Jeff Petry n’avait aucune valeur, du moins, aucune valeur positive.

« Il n’a aucune valeur. Ils vont être obligés de céder quelque chose s’ils veulent s’en départir. » – Alexandre Pratt

Il faut dire qu’avec les retours obtenus pour Ryan McDonagh, Brent Burns (à 67 % de son salaire) et Max Pacioretty (même s’il joue à l’attaque), il est difficile de croire que Petry rapportera un choix de premier tour comme le prétendaient certains « experts » il y a quelques semaines encore…

Stéphane Waite, lui, croit qu’il y a encore beaucoup de bon hockey chez Petry… et que le Canadien n’obtiendra rien en retour s’il parvient à s’en départir.

« Trente-quatre ans, c’est pas si vieux. » – Stéphane Waite


Rendu là, ne serait-on pas mieux de le garder à Montréal ? Au niveau hockey, oui… mais un employé qui n’a pas le goût d’être là, ça vire parfois très mal, t’sais. Même s’il est apprécié dans le vestiaire et qu’il ne fait aucune vague négative, selon Pratt.

Pratt a également tenu à rappeler que Pierre-Luc Dubois était du calibre de Nick Suzuki – que l’on encense constamment à Montréal – et que ce sera donc TRÈS difficile de l’acquérir sans avoir à sacrifier quelque chose d’énorme.

Les Jets, qui ont dû laisser partir Patrik Laine et Jack Roslovic pour mettre la main sur Dubois il y a moins de deux ans, ne le laisseront pas partir pour Christian Dvorak et un choix de deuxième ronde…

Dans un autre podcastTellement hockey celui-là – Martin Leclerc a donné d’autres détails concernant les négociations qu’il y a eu (et qu’il y a peut-être encore) entre le CH et les Jets. Rappelons que selon Pat Brisson lui-même, l’agent de Dubois, celui-ci serait ouvert à l’idée de jouer à Montréal… et que Kent Hughes a parlé comme quelqu’un qui aimerait vraiment mettre la main sur le joueur de centre québécois il y a 24 heures à peine.

« Dans la semaine du repêchage, je sais que ça a négocié fort. On m’a dit que les Canadiens ont offert une contrepartie de trois joueurs pour mettre la main sur Pierre-Luc Dubois. Je ne sais pas qui sont les joueurs, mais on veut liquider des salaires. » – Martin Leclerc, tel que rapporté par J-B Gagné du site GoHabsGo.com

Qui sont les trois joueurs que le Canadien a bien pu offrir aux Jets en retour de Dubois ? Christian Dovrak, Josh Anderson et un salaire à libérer (Drouin, Byron, Hoffman, Armia – qui a joué à Winnipeg – ou Gallagher) ? Dvorak, Anderson et l’un des bons espoirs de l’organisation à la ligne bleue ? Kirby Dach (déjà) et autre chose ?

Non, je ne pense pas que le DG du Canadien serait assez « sans-cœur » pour envoyer Petry ailleurs au Canada. De toute façon, il y a fort à parier que toutes les équipes canadiennes sont sur la liste de non-échange du grand #26 en ce moment.

On savait que le Canadien et les Jets avaient négocié fort la semaine dernière, mais on pensait qu’après la transaction impliquant Kirby Dach, l’option Dubois était peut-être morte à Montréal. Du moins, pour les deux prochaines années…

Leclerc a d’ailleurs donné quelques détails intéressants concernant ces discussions (closes ou toujours ouvertes ?) qui ont eu lieu la semaine dernière entre les Jets et le Canadien.

« Dubois était présent au repêchage. On pensait même que la transaction serait annoncée sur le plancher. Quand on a annoncé la transaction permettant d’avoir en main de treizième choix au total avec les Islanders, il y a des gens dans le clan Dubois qui pensaient que c’était la pièce qui manquait dans la transaction. On pensait vraiment qu’on était près du but. Et là, les pourparlers ont été relancés cette semaine. Est-ce que ça va aboutir ou pas ? » – Martin Leclerc, tel que rapporté par J-B Gagné du site GoHabsGo.com

À un certain moment donné, Dubois et sa famille – qui étaient présents au Centre Bell jeudi dernier – pensaient qu’il allait se joindre au Canadien par voie de transaction. Ça ne s’est pas fait.

Leclerc a également affirmé que Pierre-Luc Dubois aimerait signer à long terme avec le Canadien. 

La grande question maintenant : est-ce que ça peut se faire à nouveau ? Si oui, est-ce que ça va se faire ? Qu’est-ce que ça coûterait ?

Rappelons qu’aux yeux du Canadien, on semble penser qu’on a déposé une offre très intéressante aux Jets… mais qu’aux yeux des Jets, on prétend plutôt qu’aucune offre intéressante n’a encore été déposée pour les services de leur grand joueur de centre. S’entendra-t-on ?

À noter que Martin Leclerc a confié dans le même podcast que Brady Tkachuk aurait fait inscrire à son contrat qu’il désirait être nommé capitaine… ce qui n’aurait pas très bien passé auprès de certains de ses coéquipiers. Wow !

Et il croit que Petry sera échangé avant le début de la saison.

En rafale

– Le Canadien participera au tournoi des recrues qui se tiendra à Buffalo en septembre. Les Sénateurs, les Devils, les Bruins, les Penguins et les Sabres y participeront aussi.

– Quelle équipe pourrait accueillir Jeff Petry? [TheAthletic]

– Le Canadien fait bien d’être patient avec Jeff Petry. [TheGazette]

– Un ancien défenseur de l’Impact au Portugal ?

– Un (autre) ancien défenseur sur le point de signer en Europe? En deuxième division en Italie?

PLUS DE NOUVELLES