Marquer l’histoire, avec Drogba | L’Impact devra marquer LE but

Nous y voici presque. Un peu plus de 24h et aura enfin lieu le coup d’envoi du match retour de la demi-finale de l’association Est.

C’est demain dès 16h que l’Impact tentera de vaincre sa guigne au Red Bull Arena et d’ainsi éliminer les Red Bulls de New-York, champions de l’association Est. Pour y arriver, les montréalais devront marquer l’histoire, encore une fois.

Marquer l’histoire car une victoire les propulserait en finale d’association pour la première fois en MLS, mais surtout parce que pour espérer demeurer en vie, l’Impact doit absolument retrouver l’état d’esprit, l’état de grâce même, qui avait propulsé l’équipe jusqu’en finale de la Ligue des Champions en 2015. Du jeu défensif solide, une patience hors du commun, un bloc qui plie mais qui ne brise pas et un contre direct, décisif, impardonnable.

Après tout, excepté Ambroise Oyongo, Hernan Bernardello et Matteo Mancosu, tous les joueurs qui seront du XI partant demain étaient également de l’épopée de 2015. Même Mauro Biello y était, sous un autre rôle. Ils se souviennent, ils n’ont pas oublié, et si l’enjeu est différent, si la coupe n’est pas la même, la façon d’y arriver est la même. Ça, c’est un avantage qu’a Montréal sur New-York, et tout le monde tend à l’oublier, sauf les montréalais.

Avec un résultat de 1-0 à Montréal au premier match, l’Impact profite d’une courte avance, mais pourrait bénéficier de la règle des buts à l’étranger. Si les montréalais arrivent à trouver le fond du filet au Red Bull Arena, la tâche deviendra très complexe pour les New-Yorkais.

Il faut d’ailleurs s’attendre à voir le Red Bull sortir en force. Invaincu en 20 matchs avant la défaite à Montréal, ils voudront retrouver leur force, leur touche magique, d’autant plus qu’ils seront devant leurs partisans. C’est, de toute manière, dans l’ADN des équipes de Jesse Marsch de démarrer les matchs en force. Rappelez-vous, la semaine dernière, New-York a obtenu 2 ou 3 très bonnes occasions dans les 10 premières minutes, où Evan Bush s’est dressé, mais ça risque d’être encore plus intense demain.

L’Impact devra être prêt dès le coup d’envoi, beaucoup plus qu’au dernier match, et devra tenir bon pendant que la tempête passe. Plus le score demeurera nul longtemps, plus l’avantage de l’Impact grandira, et plus New-York devra ouvrir le jeu et pousser vers l’avant, ouvrant de grands couloirs pour les experts du contre que sont Nacho et Oduro.

En fait, j’ai même l’impression que l’Impact pourrait avoir une fenêtre d’opportunité dans les 15 premières minutes du match, comme on a vu à D.C. la semaine dernière. Les Red Bulls seront tellement confiants et certains d’avoir l’ascendant, voulant renverser la vapeur et faire plaisir à leurs fans, qu’ils pourraient se voir surpris par un Impact entreprenant et patient avec le ballon. Les montréalais pourraient en profiter pour casser les jambes des adversaires, mais ce n’est qu’un pressentiment…

En rappel, voici les différents résultats possible selon le score final du match de demain.

Les partisans ont eu la frousse cette semaine, alors qu’Hernan Bernardello, Matteo Mancosu et Ambroise Oyongo ont dû rater des entraînements pour soigner quelques petites blessures, mais tout est rentré dans l’ordre et les trois joueurs seront en uniforme demain.

On apprend même, ce matin, qu’un certain Didier Drogba sera disponible pour le match de demain. En voilà, une bonne nouvelle. Enfin, les rumeurs voulant que Drogba demeure dans le giron de l’équipe jusqu’à la fin de la saison simplement pour les apparences et pour protéger l’image de marque de chacun peuvent être relégués aux oubliettes. Didier Drogba sera des 18 demain, et dépendament de l’allure du match, il pourrait avoir un grand rôle à jouer. Quel meilleur joueur à avoir sur son banc que la légende ivoirienne? Drogba a tout à prouver s’il foule le terrain demain, et je ne voudrais pas être les défenseurs (fatigués) qui se retrouveront face à lui, surtout avec la tendance des Red Bulls de baisser drastiquement le rythme au 3/4 du match…

Ainsi, mis à part l’arrivée de Didier Drogba sur le banc, aucun changement n’est à prévoir à l’alignement de Mauro Biello.

MON XI PARTANT
Mancosu
Piatti, Oduro
Bernier, Bernardello
Donadel
Oyongo, Ciman, Cabrera, Camara
Bush

Du côté des Red Bulls, quelques joueurs ont également obtenus congé d’entraînement cette semaine pour soigner quelques petites blessures. Écorchés dimanche dernier, Mike Grella devrait être en mesure de jouer demain, mais c’est encore incertain pour le défenseur Kemar Lawrence. Évoluant comme latéral droit, s’il n’est pas en mesure de jouer ou s’il participe à la rencontre sans être à 100%, la voie pourrait s’ouvrir du côté gauche, où Oyongo et Piatti peuvent faire des ravages lorsqu’ils ont de l’espace.

L’alignement type des Red Bulls devrait revenir sur le terrain, mais quelques changements pourraient survenir. Il ne faut pas oublier que New-York compte deux joueurs désignés qui passent le plus clair de leur temps sur le banc des remplaçants. Omer Damari est suspendu pour le match de demain, mais l’argentin Gonzalo Veron est disponible et pourrait bien obtenir du temps de jeu, peut-être même dès le départ. Après son entrée à Montréal, il a été l’un des joueurs les plus dangereux, donnant toutes sortes de difficultés à Hassoun Camara du côté droit. La fameuse chance en or ratée par Bradley Wright-Philipps dans les arrêts de jeu provenait d’ailleurs d’un débordement du #30 New-Yorkais. Il sera à surveiller s’il est d’office…

L’Impact peut marquer l’histoire demain, son histoire, notre histoire.

Un match à ne pas manquer, qui pourrait propulser l’équipe en finale de l’Est. Ce serait toute une réalisation après une saison pour le moins cahoteuse…

Je prédis une défaite de 2-1 de l’Impact à New-York demain, mais une victoire au total des buts grâce au but marqué à l’étranger. Quelle est votre prédiction? Y croyez-vous?

DANS L’ABRI
– Plusieurs s’inquiètent des convocations internationales de Laurent Ciman, Ambroise Oyongo et Johan Venegas la semaine prochaine, mais rassurez-vous. La MLS prend une pause internationale durant les séries, ce qui fait en sorte que les 3 joueurs seraient disponible pour une hypothétique finale de l’Est à Montréal le 22 novembre. Une pause en pleine séries éliminatoires? Bienvenue en MLS!

– Les Ultras de Montréal seront à New-York demain, avec deux autobus remplis. Sur leur « feuille de route » de voyage, ils y vont d’une prédiction assez confiante!

– L’Impact a inauguré un petit terrain extérieur hier, au centre-ville de Montréal. Encore un bel exemple de l’implication de l’équipe dans la communauté. Et le terrain est magnifique!

– Ce serait une belle idée, qu’en pensez-vous?

– Un bel honneur pour ces 3 jeunes joueurs de l’organisation de l’Impact de Montréal, qui iront affronter le Honduras avec les meilleurs canadiens de moins de 20 ans. L’avenir de l’Impact s’éclaircit…

– Je vous invite à lire ce court texte que j’ai écrit, sur l’état actuel du journalisme sportif. On peut, on doit faire beaucoup mieux.

– Les 20 plus belles toilettes ou petit pont de la saison. Un par équipe, devinez qui a celui de Montréal? #NoNachoNoParty

 

N’hésitez pas à commenter et suivez-moi sur Twitter et Facebook.

Bon match demain, croyez-y jusqu’au bout.

ALLONS!

 P-S: Pour vous mettre dans le bon mindset! Quel speech de Biello.

 

PLUS DE NOUVELLES