Marc Bergevin redeviendra-t-il DG dans la LNH?

On parle activement des candidats au poste de directeur général du Canadien de Montréal, mais un peu moins de l’homme qui vient d’occuper ce siège pendant près d’une décennie. Et pourtant, il n’est pas idiot de se questionner sur ce qu’il l’attend.

La grosse question, en ce qui concerne Marc Bergevin, concerne son avenir dans la Ligue nationale de hockey. Obtiendra-t-il un nouvel emploi dans un bureau de la LNH?

Au Sick Podcast, l’animateur Tony Marinaro a posé la question à son invité, Brendan Kelly de la Montreal Gazette. Selon ce dernier, Bergevin ne pourra plus se trouver un emploi au sein d’un club du circuit Bettman.

 

« Je pense qu’il ne sera plus jamais DG. Je regarde sa feuille de route et je ne la trouve pas si réussie. »

Pas si réussie, c’est exagéré. En même temps, Kelly a toujours été quelqu’un qui n’appréciait pas particulièrement l’ancien DG du CH.

Pour vous donner une indication des opinions de ce journaliste, il a comparé la dernière saison du Canadien à celle des Stars de Dallas en 2020 : c’est comme si elle s’était déroulée dans un rêve, comme si elle était dénuée de sens.

Le sous-entendu, ici, c’est que Montréal n’avait pas d’affaire en grande finale.

Mais après neuf ans et demi à la direction du Tricolore, Bergevin a plutôt remis un bilan mitigé. On y trouve de bonnes acquisitions, une apparition en finale de la Coupe Stanley, certes, mais aussi une fâcheuse récolte au repêchage et un certain manque au département des statistiques avancées, qui était toujours inexistant en 2021.

Ultimement, se fier coûte que coûte à Trevor Timmins aura été nuisible à sa réputation. Il en demeure que de subsister dans l’écosystème montréalais pendant près de dix ans, ce n’est pas rien.

Pour le dire avec Tony Marinaro, Marc Bergevin peut probablement se dénicher un nouvel emploi s’il le souhaite.

Le hic, c’est que pour le moment, il serait fort étonnant que ce soit ce qu’il veule. À la barre du Canadien, Bergevin faisait le travail de deux hommes, tellement que son poste a été scindé en deux après son départ.

L’architecte qui aura marqué les années 2010 à Montréal ne sautera conséquemment probablement pas sur les ouvertures à Vancouver et Anaheim.

On pourrait attendre quelques années avant de le revoir dans la LNH, mais ce n’est assurément pas impossible.

en rafale

– Bravo à lui!

– Ce style, oui ou non?

– Superbe match de Sean Farrell.

– Un congédiement dans la NFL.

– Corey Perry est parmi les aubaines de la Ligue cette saison.

PLUS DE NOUVELLES