Marc Bergevin disait aux joueurs que les médias étaient des ennemis

Tous s’entendront pour dire que les 15 derniers mois du Canadien ont été, comment dire… assez chargés. Non mais, il s’en est passé des affaires depuis que l’équipe a été éliminée en finale de la Coupe Stanley, en séries 2021! 

Le club a été métamorphosé, pratiquement de A à Z… en passant par la direction jusqu’en allant sur la glace.

Marc Bergevin a été le premier à perdre son emploi et c’est à ce moment qu’on a vu Jeff Gorton entrer dans le décor. L’embauche de Kent Hughes est survenue quelques semaines plus tard, juste avant qu’on montre la porte à Dominique Ducharme au profit de Martin St-Louis.

Au passage, Trevor Timmins a perdu son poste, Nick Bobrov est arrivé…

Chantal Machabée a été embauchée à titre de vice-présidente des communications de l’équipe…

Bref, vous comprendrez que ç’a brassé pas mal dans les derniers mois.

L’embauche de Chantal a été l’un des dossiers qui a suscité énormément d’attention lors de cette période. Les bons commentaires fusaient de partout lorsqu’on a appris la nouvelle qu’elle se joignait à l’organisation du CH, et avec raison. On parle après tout d’une femme très respectée dans le monde du hockey qui a fait ses preuves pendant sa belle et longue carrière au Réseau des Sports (RDS).

Dès qu’elle s’est jointe à l’équipe, on a immédiatement vu une différence dans l’approche des membres du club devant les médias. On a voulu faire les choses de la bonne façon, ce qui n’était pas nécessairement le cas auparavant sous l’ère de Marc Bergevin.

Arpon Basu de The Athletic a commenté le sujet lors d’un passage au podcast « Tellement Hockey » sur les ondes de Radio-Canada et n’a pas fait de cachettes en déclarant ouvertement que Bergevin disait aux joueurs que les médias étaient des ennemis… et qu’ils n’avaient pas d’affaire à leur parler.

Ça en dit beaucoup, beaucoup sur la façon dont les choses étaient gérées auparavant. Je laisse le lien pour le podcast en question :

On se rappelle que Marc Bergevin gardait beaucoup d’informations pour lui-même et qu’il en cachait des médias.

On peut penser au dossier de Carey Price et à toutes les cachotteries à propos de ses blessures, genre… 

Chantal est une ancienne journaliste qui connaît et comprend les deux côtés de la game. C’est là qu’on voit la nuance entre la nouvelle et l’ancienne direction et les approches différentes de celles-ci.

Et je crois pouvoir affirmer tout haut que le changement de personnel fait du bien à beaucoup de personnes.

Du moins, pour l’instant. 

En rafale

– Un an pour Sam Gagner à Winnipeg.

– Ah, ben oui!

Calvâsse

– À surveiller cet hiver.

– Pas comme si la course au championnat des pilotes était déjà terminée en F1…

PLUS DE NOUVELLES