Marc Bergevin chez les Kings : un arrêt de parcours avant de redevenir DG (sous peu)?

Quand les Kings de Los Angeles ont annoncé qu’ils avaient greffé Marc Bergevin à leur personnel des opérations hockey (à titre de consultant au directeur général), ça a fait réagir, et pas seulement à Montréal. Après tout, ce n’est pas surprenant de le voir retrouver son bon chum Luc Robitaille, mais avec le contrat de Rob Blake qui vient à échéance au terme de la saison, il n’était pas impossible d’y voir l’arrivée du prochain DG dans l’organisation.

Or, on a appris quelques heures plus tard que Blake aurait signé une prolongation de contrat qui devrait le garder chez les Kings pour les quatre ou cinq prochaines annéesCette porte-là s’est donc fermée à court terme.

Ce matin, durant le 32 Thoughts Podcast, Elliotte Friedman et Jeff Marek sont revenus sur cette embauche. Et le premier des deux en a profité pour affirmer que l’arrivée de Bergevin chez les Kings ne voulait pas nécessairement dire qu’il est là pour y rester.

En fait, selon Friedman, Bergevin a possiblement accepté ce poste dans le but de s’assurer que son nom demeure dans les discussions pour des postes exécutifs dans la LNH. Il s’assure ainsi de demeurer dans le cercle de la LNH et il garde contact avec bien des formations dans le circuit Bettman.

Et toujours selon l’informateur, même s’il n’ira probablement pas à Chicago (en raison de toute l’histoire entourant Kyle Beach et la volonté des Blackhawks de couper les ponts avec les membres exécutifs de 2010), il ne faut pas exclure la possibilité de le voir être un sérieux prétendant pour devenir DG des Ducks d’ici quelques semaines. Oui, son arrêt de parcours chez les Kings pourrait être TRÈS bref.

Pour le moment, il n’y a pas d’informations qui circulent au fait que Bergevin soit parmi les candidats identifiés par le comité qui devra nommer le prochain DG des Ducks (un comité dans lequel Scott Niedermayer et Paul Kariya sont impliqués, d’ailleurs), mais en effectuant son retour dans le petit monde de la LNH, il attire un peu d’attention sur lui et démontre qu’il a de l’intérêt à occuper un poste dans la ligue.

Ça ne veut pas forcément dire que c’est le cas, toutefois : Bergevin est peut-être seulement à la recherche d’un poste dans lequel il n’aura pas à s’occuper des opérations quotidiennes (ce qu’il a obtenu du côté de Los Angeles). Malgré tout, c’est un scénario plausible.

On verra donc ce que le futur réserve à Marc Bergevin, mais ne soyez pas surpris de voir son nom circuler pour les postes vacants de DG : il est un nom respecté dans le circuit Bettman et son expérience à Montréal fait de lui un candidat intéressant.

PLUS DE NOUVELLES