LNH : Pas d’expansion à court terme

Il y a eu les Golden Knights de Vegas et il y aura la concession de Seattle en vue de la saison 2021-22. À la suite de ça, est-ce que Houston, Portland, ou Québec aura une équipe? La réponse est facile : avec 32 équipes, la LNH est en business pour un bon moment. Passer de 30 à 34 à l’intérieur de 8 ans, ce serait trop… du moins, je crois. Justement, à ce sujet, le propriétaire du Canadien de Montréal s’est confié lors d’une rubrique publiée sur le site de La Presse.

Lorsqu’on l’a questionné sur la possibilité que la LNH agrandisse son territoire à la suite de l’arrivée de Seattle, monsieur Molson, qui a ramené le Canadien dans sa famille il y a dix ans, a déposé une longue réponse :

Nous venons d’en vivre deux en l’espace de quatre ans, c’est beaucoup. Évidemment, je n’ai pas la réponse à cette question, mais nous comptons maintenant 16 équipes dans l’Est et 16 dans l’Ouest. Je pense qu’il faut se donner le temps de voir comment ça peut fonctionner avec 32 équipes. Ce n’est pas un sujet dont nous discutons autour de la table en ce moment. – Molson

Un moment donné, il faut se calmer avec les expansions et prendre soin des concessions qui ont du plomb dans les ailes, comme les Coyotes ou les Panthers. La priorité devrait se situer vers ces deux organisations, mais Gary Bettman semble tellement entêté… Son désir de déménager un club est aussi élevé que le désir d’un joueur d’évoluer à Ottawa.

D’autres interrogations ont été envoyées à Molson, mais celui-ci s’est contenté de quelques réponses « politiciennes » afin de ne pas se mettre dans la boue :

« Je ne peux pas répondre à cette question puisqu’elle relève de la ligue! »

« C’est un autre dossier où je garde mes distances! »

Monsieur Molson sait être volubile, mais il sait aussi quand adopter le silence.

PLUS DE NOUVELLES