Hommage à P.K. Subban : Carey Price a fait un Triple Low Five avec lui

« P.K., c’est P.K.! »

Un de mes amis utilisait toujours cette courte phrase pour parler de P.K. Subban. C’était à la fois l’argument le plus fort pour et contre lui. Ça voulait tout dire et ça démontrait bien toute l’ampleur du phénomène. Subban, c’était le Denis Drolet du hockey. Tu ne pouvais pas être indifférent face à lui. Soit tu l’adores, soit tu n’es pas capable de le sentir. Il ne laissait laisse personne indifférent.

Ce soir, les bancs vides des derniers matchs à domicile ont trouvé preneur parce que P.K. était dans la place. Essentiellement, il a été honoré par le Canadien de Montréal parce que c’était payant pour eux et parce que ça allait faire plaisir à un très gros pourcentage des partisans du club. Les deux sont intimement liés et se nourrissent mutuellement, bien sûr.

Le CH a profité de l’occasion pour recoller, symboliquement, les morceaux avec son ancien joueur étoile. La relation, avec l’ancienne administration, était loin d’être au beau fixe. C’était plus genre un ouragan combiné avec une éruption volcanique. Mais c’est de l’histoire ancienne à partir de maintenant.

En plus, quoi qu’on en dise, P.K. Subban aura eu une influence pour plusieurs jeunes joueurs de hockey.

Mais cessons d’en parler et voyons plutôt ensemble quels ont été les plus beaux moments de cet hommage :

P.K. Subban a souligné le message que lui a offert Mme Béliveau lors de leur appel plus tôt aujourd’hui : « Jean sourit ce soir, peu importe où il est en ce moment. »

Subban a tenu à lancer un message aux joueurs actuels et futurs du CH : s’ils se défoncent à chaque matchs, les partisans de Montréal les aimeront éternellement. Il était d’ailleurs accompagné d’une jeune fille malade. Il a, comme toujours, profité de sa tribune pour offrir un moment inoubliable à un enfant malade.

Il a le coeur sur la main, le P.K.!

Et en terminant, on l’espérait tous… et nous l’avons eu!

Je me demande ce que Michel Therrien en pense? 😂

Au final, je crois que l’on ne peut pas faire autrement que de remercier Chantal Machabée et le CH pour ce beau moment offert à P.K., mais surtout aux partisans!

En rafale

– Même la mairesse a voulu rendre hommage au défenseur.

– L’influence de Sean Monahan était plus importante qu’on pouvait le penser au départ.

– Justin Barron est une étoile… dans Ligue américaine!

– Le Will Smith dont Chris Rock n’a pas peur produit pas mal avec le programme de développement américain!

– John Klingberg a soumis sa liste en vue de la date limite.

PLUS DE NOUVELLES