Cayden Primeau : Stéphane Waite doute maintenant de ses chances de s’établir dans la LNH

Le Canadien de Montréal se cherche un gardien de but numéro un. Ça, c’est évident comme le nez au milieu du visage. Ce qu’il l’est moins, c’est l’identité de celui qui héritera de ce rôle majeur chez le Tricolore.

Actuellement, la besogne est partagée entre Jake Allen et Samuel Montembeault, et même si j’aime beaucoup ce dernier, je dois admettre que ce n’est absolument pas suffisant comme option pour tenir la barre d’un club qui aspire, éventuellement, à remporter une Coupe Stanley. Le Tricolore est donc à la recherche d’options pour remplacer éventuellement Carey Price dans le rôle de gardien de premier plan.

Pas facile de succéder aux Plante, Dryden, Vézina, Roy et Price de ce monde.

Mais il faudra bien que quelqu’un quelque part lève la main et saisisse l’opportunité et ça s’en ligne, malheureusement, pour que ce ne soit pas Cayden Primeau. C’est du moins ce que laisse entrevoir Stéphane Waite lors de son plus récent passage aux Amateurs de sports au 98,5 FM.

Selon lui, les deux dernières saisons n’ont vraiment pas aidé son développement puisqu’il était constamment rappelé à Montréal lorsqu’il y avait des blessures. Dans la grande ligue, il était soit assis au bout du banc ou devant un club trop faible pour qu’il ait la moindre chance de tenir son bout. À moins que ce soit lui qui ne soit pas assez bon pour pallier les lacunes du club devant lui, n’est pas un sauveur comme Carey Price qui veut. À vous de choisir la version que vous préférez.

Mais peu importe le narratif que vous choisissez, le résultat demeure le même : Cayden Primeau a de moins en moins l’air d’un futur gardien de but de premier plan.

«Encore une fois, on rappelle Cayden Primeau. On en parle depuis deux ans… Ce n’est pas une bonne chose à faire. Mais on n’a pas le choix, parce qu’on n’a pas d’autre gardien dans l’organisation avec un contrat de la Ligue nationale. Ça, c’est une situation qui est très, très rare dans la Ligue nationale. » – Stéphane Waite

Le CH est en train de l’échapper au point!

Cela étant dit, comme vous le savez sûrement, Stéphane Waite est un grand partisan de Cayden Primeau et il ne dit pas cela pour planter gratuitement le jeune homme. Je l’ai régulièrement entendu comparer l’espoir du Bleu-Blanc-Rouge à Corey Crawford qu’il avait sous sa tutelle lors de ses années à Chicago. Il voyait en lui une émule de son ancien poulain et, surtout, voyait le cheminement qu’il devait suivre pour avoir une chance d’atteindre le même niveau.

« Je commence à être inquiet pour le développement de Cayden Primeau. Il y a deux ans, j’étais un de ceux qui disaient qu’il allait jouer dans la Ligue nationale, qu’il avait un bel avenir. Mais avec tout ce qui s’est passé depuis deux ans : les blessures, les rappels, … » – Stéphane Waite

Il revient à peine d’une blessure qui l’a tenu à l’écart du jeu pendant un mois et là, il va venir regarder les matchs avec le billet de tout le Centre Bell. Ce n’est pas bon du tout pour redémarrer la machine.

Reste à voir quelles sont les alternatives dans la quête de Kent Hughes pour mettre la main sur un cerbère digne de ce nom. Une transaction pour Devon Levi ou Erik Portillo depuis Buffalo? Ou encore à Nashville pour Yaroslav Askarov, qui fera ses débuts dans la LNH ce soir au Centre Bell?

À moins que ce soit via le repêchage ou les agents libres? Nous aurons probablement des pistes de réponses plus proche du 3 mars prochain.

En rafale

– Ça débute dans quelques minutes.

– P.K. a pris le temps d’appeler Mme Béliveau, car elle ne pourra pas être au match.

– Après les chandails reverse retro, voici le reverse Suzuki. 🤣

– Shane Wright dans son nouveau club junior, ça débute ce soir.

– Le grand patron des Jets sera au centre de l’action cette année, semble-t-il.

PLUS DE NOUVELLES