L’été de fou des Blue Jackets se poursuit

Les partisans des Blue Jackets de Columbus peuvent se vanter de vivre des moments excitants présentement. La planète hockey a, en effet, été choquée lorsque l’annonce de la signature de Johnny Gaudreau à long terme est survenue, et avec raison.

Après tout, cela a causé une surprise. Nul ne s’attendait à ce que le petit attaquant débarque en Ohio, disons-le ainsi. Le directeur général de l’équipe, Jarmo Kekäläinen, a frappé un grand coup et a amélioré son équipe d’un claquement de doigts.

Kekäläinen avait également un autre gros dossier sur son bureau, soit celui de Patrik Laine. Et ce dossier-là a été réglé plus tôt aujourd’hui, alors que le Finlandais a accepté une offre de contrat qui lui permettra de toucher 8,7 millions de dollars par saison après avoir signé un pacte de quatre saisons (il était admissible à l’arbitrage, d’ailleurs).

Malgré les signatures de ces deux joueurs étoiles, le travail était loin d’être terminé pour le DG des Jackets. Très loin, même.

Parce qu’après avoir signé Johnny Hockey et Patrik Laine (ne me parlez surtout pas de l’embauche d’Erik Gudbranson, qui touchera quatre millions $ de dollars lors des quatre prochaines saisons), la formation de Columbus se retrouvait à 6,3 millions $ au-dessus de la limite de la masse salariale.

On pouvait s’attendre à ce qu’il y ait des changements d’ici le début de la prochaine campagne, et les partisans de l’équipe n’ont pas attendu longtemps avant qu’ils surviennent.

Kekäläinen a échangé l’attaquant Oliver Bjorkstrand au Kraken de Seattle, en retour d’un choix de troisième et de quatrième ronde.

Une situation qui paraît un brin bizarre à mes yeux. Bjorkstrand a terminé la dernière saison au deuxième rang des meilleurs pointeurs, en plus d’avoir comptabilisé le plus de buts (29) chez les Blue Jackets l’an dernier.

Notons qu’il n’est âgé que de 29 ans.

Je veux bien croire qu’il fallait libérer de la place sur la masse salariale… Mais, un choix de 3 et de 4 pour un gars qui en a mis 28 dedans et qui a frôlé la barre des 60 points lors de la dernière saison?

Quelqu’un appeler la police! 

Tu signes Gaudreau et Laine à long terme… pour ensuite échanger l’une des pierres angulaires de ton attaque. Entre vous et moi, ce n’est pas comme si Columbus avait le gros luxe de se départir d’un gars comme Bjorkstrand… surtout lorsqu’on parle d’une formation qui veut aspirer aux séries éliminatoires l’an prochain.

L’été de fou se poursuit du côté des Blue Jackets, c’est le cas de le dire.

En rafale

– C’est exactement ce que je me dis.

– Laine est content d’être de retour à Columbus.

– En parlant du loup : Laine a oublié ses gilets de pratique pour l’été. C’est le capitaine des Panthers, Aleksander Barkov, qui est venu à sa rescousse!

– Signature d’un an pour Simon Benoit.

– Ça me lève le cœur.

PLUS DE NOUVELLES