Les Sharks voudraient trois choix de première ronde en retour d’Erik Karlsson

Alors qu’on est présentement à la mi-saison dans la LNH, on peut commencer à faire quelques constats.

Il y en a un assez facile à établir, et cela implique Erik Karlsson. Jusqu’ici, le défenseur des Sharks est possiblement le favori à l’obtention du trophée Norris en raison de sa production offensive tout simplement exceptionnelle.

En 43 matchs disputés, EK65 compile 13 buts et 43 mentions d’aide pour un total de 56 points. Il pulvérisera la barre des 100 points s’il garde le rythme… Et cela a le mérite d’être souligné puisqu’il évolue à la ligne bleue.

Mais malgré ses succès, les Sharks ne vont pas très bien cette saison. Ils sont installés à l’avant-dernier rang de la division Pacifique et connaissent une saison difficile. C’est exactement pour cette raison qu’on a entendu des pourparlers voulant que Karlsson puisse changer d’équipe d’ici la date limite des transactions.

Or, on disait que c’était le salaire du principal intéressé qui allait refroidir les ardeurs des différents DG de la LNH… Et on peut maintenant dire que c’est possiblement le prix demandé par les Sharks qui freineront les directeurs généraux.

Pourquoi? Parce que Mike Grier (DG des Sharks) aimerait recevoir – attachez bien votre tuque – trois choix de première ronde en retour de son défenseur.

TROIS CHOIX DE PREMIÈRE RONDE! 

Ah oui, et j’ai oublié de vous dire que les Sharks aimeraient retenir seulement 18% de son salaire :

Non mais…

Mike Grier a-t-il perdu la tête? Je pose la question pour un ami…

Sur une note plus sérieuse, il est impossible que le scénario se produise. Je me demande si Grier est au courant du fait que Karlsson touche et touchera 11.5 millions de dollars jusqu’en 2026-2027!

Oui, l’arrière connaît toute une saison au point de vue offensif. Probablement la meilleure de sa carrière, même. Mais il y a des limites à penser que Karlsson pourrait rapporter trois choix de première ronde aux Sharks avec toutes les circonstances qui l’entourent.

Parce qu’il ne faut pas oublier que dans les dernières années, Karlsson a aussi été aux prises avec des blessures et que son historique de bobo commence à s’allonger un brin…

Bref. Tout ça pour dire que Mike Grier et les dirigeants des Requins devraient peut-être s’asseoir à la table afin de mettre les choses au clair… Et afin de revenir avec un prix plus modeste concernant le défenseur étoile.

En rafale

– J’aime la comparaison.

– Belle anecdote concernant Claude Giroux.

– Les Golden Knights devront se passer des services de leur capitaine.

– Le CF Montréal a signé un milieu de terrain :

– En parlant du CF Montréal :

PLUS DE NOUVELLES