Les récents départs ont laissé des traces chez le Canadien

Non, le Canadien n’est plus le même depuis l’arrivée de Martin St-Louis. Autant au sens propre qu’au sens figuré.

On répète souvent que le nouveau Canadien modelé par l’effet St-Louis joue mieux, qu’il commet moins d’erreurs et qu’il refuse d’abandonner. Et c’est vrai!

Mais juste sur papier, il n’est plus le même à la base : Tyler Toffoli, Ben Chiarot, Artturi Lehkonen, Andrew Hammond et Brett Kulak ont tous quitté l’équipe depuis l’arrivée de Martin St-Louis. Parmi tous les joueurs obtenus en retour de ceux-ci, il n’y en a pas un qui a disputé un match avec le CH en 2021-22.

Il est donc normal de voir le CH faire face à de gros défis présentement. Surtout quand les gars qui ont dû quitter étaient des joueurs appréciés dans le vestiaire.

Hier soir, le Canadien s’est bien battu. Il a encore une fois refusé d’abandonner après avoir vu l’ennemi inscrire le premier filet de la rencontre.

Il est parvenu à aller chercher un point boni face à une très bonne équipe qui fera assurément les séries et qui n’a rien vendu au cours des derniers jours, elle.

Bref, perdre 3 à 2 en prolongation face aux Bruins en mars 2022, c’est loin d’être une catastrophe pour le Tricolore. Surtout quand à froid, tu te rappelles que les Bruins ont dominé 46 – 28 au chapitre des tirs au but, 62 – 38 % au cercle des mises au jeu et 26 – 19 au niveau des mises en échec.

Tu ne peux pas perdre plein de joueurs réguliers importants et penser que leur départ n’affectera pas le rendement de l’équipe.

Qu’est-ce que je retiens de cette défaite tout de même divertissante?

1. Brad Marchand a beau être l’un des joueurs les plus détestables du circuit Bettman, il demeure (même à bientôt 34 ans) tout un joueur de hockey. Hier, il a inscrit le premier but de la rencontre (alors que Corey Schueneman a été moins vite que lui pour se relever et revenir dans le jeu), en plus de sceller l’issue de la rencontre suite à une superbe feinte devant Jake Allen. Au total, Marchand a obtenu 8 tirs au but sur Jake Allen.


2. Jeff Petry (20:23) n’a pas été le défenseur le moins utilisé hier soir. Ce fût Chris Wideman (14:18) Corey Schueneman (18:57), Alexander Romanov (20:54) et Joel Edmundson (23:00) ont connu un bon match dans l’ensemble. Le meilleur défenseur a toutefois été David Savard, qui disputait un premier match depuis le 27 janvier dernier. Un but, plus-1, trois tirs au but, trois mises en échec, deux tirs bloqués… Savard n’avait pas l’air d’un gars qui n’avait pas joué depuis deux mois.

3. Jake Allen a connu une autre excellente sortie, repoussant 43 des 46 tirs dirigés vers lui. On ne peut pas lui blâmer grand chose depuis son retour au jeu la semaine dernière. Le Canadien va toutefois devoir accorder moins de lancers lors des prochaines rencontres.

4. Joel Armia a connu un très bon deuxième match de suite, inscrivant un deuxième but en autant de parties (merci Brad Marchand). Est-ce qu’Armia est en train (enfin) de redevenir le joueur qu’il était le printemps dernier? Espérons le car le Canadien (ou une autre équipe) préfère de loin cette version-là d’Armia que celle à laquelle on a droit depuis le début de la saison…


5. Nick Suzuki et Cole Caufield ont connu un match plus difficile hier soir. Aucun point, toutes sortes de difficultés au cercle des mises au jeu pour Suzuki, revirement coûteux (Suzuki – Petry), et repli défensif tardif (Caufield) en prolongation…

Ça arrive! Mais le Canadien ne peut pas non plus trop compter sur ses deux jeunes attaquants (de même que sur l’effet rassembleur de son coach et de ses speechs). D’autres joueurs doivent être en mesure de prendre la relève.

6. Jonathan Drouin a encore une fois été invisible hier soir. Depuis son retour au jeu, Drouin accumule les zéros.

(Crédit: NHL.com)

7. Christian Dvorak, Rem Pitlick, Laurent Dauphin, Josh Anderson et Mike Hoffman ont également été pas mal effacés hier soir. Paul Byron, Michael Pezzetta et Jake Evans ont eu quelques bons moments, eux. À noter que Pezzetta n’a été utilisé que durant 6:05…

8. Aucune équipe n’a su profiter de ses avantages numériques

Mardi chez le Canadien

Kent Hughes a su faire de l’excellent travail a cours des derniers jours. Le nouveau DG du CH a été en mesure de faire le plein de choix et d’espoirs en retour de Tyler Toffoli, Brett Kulak, Artturi Lehkonen et Ben Chiarot. Il mérite chacun des bons mots qui lui sont attribués depuis hier après-midi.

Cependant, vendre n’est pas aussi excitant qu’acheter – je m’ennuie des périodes où l’on se demandait qui Marc Bergevin allait être en mesure d’ajouter à notre équipe en vue des séries – et vendre en mars des gars dont le contrat viendra à échéance, c’est plus « facile » que vendre des Jeff Petry, Joel Armia, Brendan Gallagher, Christian Dvorak et compagnie durant l’été.

Le GROS travail de Hughes, il devra être fait cet été.

Mais concentrons-nous sur le présent si vous le voulez bien.

William Lagesson (#84) et Justin Barron (#52) devraient arriver (dans le même vol) à Montréal aujourd’hui. Si tout va bien, ils participeront à l’entraînement de leur nouvelle équipe demain (c’est congé – complet et mérité – aujourd’hui) et l’un d’eux pourrait même affronter les Panthers jeudi soir au Centre Bell. #Chiarot #Giroux

J’ai hâte d’entendre (de mon auto) Martin McGuire me décrire la passe de Barron à Byron… en me demandant si ce n’est pas Byron qui a remis la rondelle à Barron, genre.

Tous les autres joueurs acquis par le Canadien au cours des dernières heures se rapporteront au Rocket ou ne jouent pas encore dans une ligue professionnelle nord-américaine.

Le Canadien occupe toujours le dernier rang de la LNH, à égalité avec le Kraken et les Coyotes.

(Crédit: NHL.com)

Est-ce que le Canadien « parviendra à demeurer au 32e rang » d’ici la fin de la saison? Il ne reste plus que 19 matchs à la saison régulière des Habs

La liste des blessés diminue beaucoup depuis quelques jours chez le CH. Seuls les noms de Price, Weber, Pitlick (Tyler), Clague, Poehling et Gallagher y sont toujours inscrits ce matin.

Pitlick et Clague pourraient jouer d’ici la semaine prochaine…

Quant à Price, on pourrait avoir une surprise très bientôt.

Espérons que les joueurs actuellement en santé sauront le rester jusqu’à la fin de la saison, eux.

PLUS DE NOUVELLES