Les quatre intouchables de Mathias Brunet sont Suzuki, Caufield, Guhle et Romanov

Avec une saison déjà presque terminée pour le Canadien de Montréal en termes de participation aux séries éliminatoires, plusieurs partisans et analystes penchent vers l’idée d’une reconstruction.

Avec plusieurs joueurs assez âgés ainsi que plusieurs joueurs avec seulement une année restante à leur contrat, le moment peut sembler parfait. Le Canadien pourrait se mettre à accumuler une tonne de choix de repêchage en plus d’améliorer sa banque d’espoir déjà très bien garnie.

Selon Mathias Brunet, il est temps de grands changements tant au niveau de la direction de l’équipe que dans le vestiaire.

L’importance de changer de directeur général dans le cadre d’une reconstruction pour Brunet est le fait d’amener à la barre de l’équipe quelqu’un qui n’a aucun sentiment d’attachement envers les joueurs actuels, et qui n’aurait donc pas peur de prendre des décisions difficiles.

L’idée serait donc d’échanger pratiquement tout le monde en retour de choix de repêchage et d’espoirs. Accumuler des choix serait très bénéfique, surtout si un visage autre que celui de Trevor Timmins était à la tête du repêchage.

Avant de commencer à spéculer au sujet des divers joueurs qui pourraient être échangés, Brunet nomme quatre intouchables. Ces derniers sont Nick Suzuki, Cole Caufield, Kaiden Guhle et Alexander Romanov.

Selon lui, personne n’est à l’abri d’une transaction autre que ces quatre joueurs.

Dans le cas de Nick Suzuki et Cole Caufield, il est assez clair qu’ils représentent l’avenir de l’attaque du tricolore.

Pour ce qui est de Kaiden Guhle et Alexander Romanov, ils sont l’avenir du CH à la ligne bleue. Guhle se développe de façon exceptionnelle, alors que Romanov est en train de faire sa place dans l’équipe de façon constante cette saison.

Cela laisse donc beaucoup de joueurs étant à risque d’être échangés.

Le plus logique cité par Mathias Brunet est Ben Chiarot. Le défenseur de 30 ans écoule la dernière année de son contrat cette saison, et pourrait rapporter un choix de première ronde au CH à la date limite des transactions selon ce qu’avait rapporté Elliotte Friedman en début de semaine.

Brunet nomme ensuite Carey Price, Brendan Gallagher, Jonathan Drouin, Christian Dvorak, Jeff Petry et Tyler Toffoli comme étant des éléments intéressants à tester leur valeur sur le marché des transactions.

Brunet conclut en disant que le but n’est pas d’échanger toute l’équipe, mais de bâtir un noyau autour duquel bâtir pour l’avenir. Tout cela passe par le fait de donner plus de place aux jeunes, et de pardonner leurs erreurs.

En Rafale

– Ça a l’air si simple dit comme ça.

– À suivre.

– Très gros match demain pour le CF Montréal.

https://twitter.com/JeremyFilosa/status/1462105213146472456

– Jack Campbell pourrait-il se retrouver sur l’équipe américaine pour les Jeux olympiques?

– Le dossier Peng Shuai prend de l’ampleur.

PLUS DE NOUVELLES