Les piètres performances et le contrat de Jeff Petry feraient peur aux autres équipes

Qui sera le prochain joueur à quitter Montréal? Selon Stéphane Waite, il pourrait/devrait s’agir de Jeff Petry, Mike Hoffman ou Jonathan Drouin.

Si Petry est était à la dernière année de son contrat et/ou qu’il offrait des performances dignes de sa réputation cette saison, il serait déjà parti selon la plupart des gens avec qui j’ai eu la chance d’échanger récemment.

Il souhaite quitter…

Il ne fit plus dans la nouvelle identité que tente d’implanter le duo Gorton – Hughes

Il coûte cher pour un club en reconstruction…

Pourquoi est-il encore à Montréal alors ce matin? Parce qu’il fait peur aux autres équipes. Il = ses piètres performances et son salaire de 6,25 millions $ pour encore trois saisons complètes (à 34 ans).

Ce n’est pas moi qui le dis, c’est Renaud Lavoie. Mais j’ai tendance à être en parfait accord avec lui à ce sujet…

Selon Renaud, il ne faut pas s’attendre à ce que Petry passe à un autre club d’ici la date limite du 21 mars.

« Si c’est un Jeff Petry qui marque un but par match, pas de problème. Il doit commencer à amasser des points. Si c’est le Jeff Petry que l’on connait depuis le début de la saison, ça va être extrêmement difficile de l’échanger. » – Renaud Lavoie

Encore ce weekend, on peut rejeter une (bonne) partie des deux défaites de l’équipe sur ses épaules.

Plusieurs experts soutenaient que Petry avait encore une bonne valeur il y a quelques semaines à peine.

Sa valeur présumée est toutefois passée de…

Choix de première ronde et espoir de qualité A…

À choix de première ronde et espoir de qualité B…

À deux choix de deuxième ronde et espoir de qualité B…

À choix de deuxième et espoir de qualité B en l’espace de quelques semaines à peine.

Selon Eric Engels, il y aurait au moins deux équipes d’intéressées à Jeff Petry : les Stars et les Predators Red Wings…

Mais celles-ci ne seraient à accueillir Petry qu’à un certain pourcentage de son salaire. Personne ne serait prête à prendre Petry à plus de cinq millions $ par saison selon Engels.

Et Kent Hughes ne souhaiterait pas avoir à éponger 1 ou 2 millions $ de Petry durant encore trois ans.

Est-ce que Hughes et Gorton te trouveront un partenaire pour danser?

À noter qu’hier, Simon-Olivier Lorange (La Presse) est même allé jusqu’à suggérer au Canadien d’évaluer l’option d’accorder une pause santé mentale à Jeff Petry (un peu comme l’équipe l’a fait avec Jonathan Drouin et Carey Price en 2021).



C’est gros, ça!

Pourquoi? Parce que pour suggérer une pause santé mentale à un athlète, il faut d’abord suggérer que l’athlète en question a un problème de santé mentale. Un gars qui n’a pas de problèmes de santé mentale n’a pas besoin d’une pause santé mentale.

Est-ce que Lorange sait des choses (qui frôlent la vie privée dans la mesure où le joueur n’en a pas parlé encore)? Si oui, il n’a pas peur de les sortir publiquement…

Est-ce que Lorange spécule sur la santé mentale d’un athlète? Si oui, il me semble qu’il n’aimait pas ça quand les gens faisaient ça lui, avant…

Whatever.

À noter que pour échanger Petry, le Canadien doit espérer voir Petry retrouver ses moyens. Est-ce qu’un éventuelle pause l’aiderait à retrouver ses moyens… ou est-ce que ça ferait chuter sa valeur encore plus?

À noter que tout ce qu’on dit sur la valeur marchande de Petry peut également s’appliquer à la valeur marchande de Brendan Gallagher. Lui aussi, il a un contrat et il offre des performances qui peuvent faire peur aux autres équipes (même si son nom est lié aux Oilers depuis quelque temps).

Prolongation

Renaud Lavoie a confié que si Ben Chiarot ne s’était pas blessé au bas du corps (pied/cheville?) samedi, il aurait quitté l’organisation au cours des dernières heures, possiblement avant (ou avec) Tyler Toffoli…

Chiarot est trop lent pour les standards et la nouvelle identité de la nouvelle direction selon Renaud. Celui qui affiche ce matin le pire différentiel de toute la LNH ne jouera plus jamais plus de 22 minutes par match chez le Canadien.

Cependant, il possède de l’expérience et du leadership… et il a prouvé l’été dernier être en mesure d’aider une équipe bien construire en playoffs. Son (petit) contrat qui viendra à échéance cet été le rend aussi attrayant pour une autre formation…

À noter que selon Renaud, Chiarot a été placé sur la liste des blessés seulement pour permettre à Caufield et Poehling de ne pas être cédé au Rocket. #RetourDeDvorak?

Il y a au moins ça à ranger dans la (très mince) colonne des bonnes nouvelles chez le Canadien.

PLUS DE NOUVELLES