Les joueurs ont tout tenté pour aller aux Jeux Olympiques

Les Jeux Olympiques sont l’occasion de voir les meilleurs joueurs de hockey de la planète s’affronter en représentant leur pays. Malheureusement, ce ne fut pas le cas en 2018 et ce ne le sera pas non plus cette année. Les dirigeants de la LNH ont décidé qu’en raison du trop grand nombre de cas positifs à la COVID-19, il vaut mieux que les joueurs restent en Amérique du Nord et évitent les Olympiques. L’attaquant Brad Marchand et plusieurs autres de ses compatriotes sont en désaccord avec cette décision et ont tout essayé pour participer aux Jeux.

L’attaquant des Bruins avait fait part de sa frustration envers la décision lors des derniers jours, mais cette fois-ci, il montre qu’il n’est pas le seul à se sentir de la sorte.

Elliotte Friedman de Sportsnet a dévoilé lors du segment 32 Thoughts de Hockey Night in Canada, que Marchand a avoué que lui et d’autres joueurs de la LNH ont pensé aux mesures les plus drastiques pour se faufiler dans la formation olympique canadienne.

« Je parlais justement à quelques autres joueurs et ils m’ont dit une chose, pour te donner une idée de comment il se sentaient par rapport à ça, une chose que plusieurs demandaient était : »Est-ce qu’on peut prendre notre retraite ou trouver une manière d’éviter nos contrats, aller jouer pendant les Olympiques et trouver une manière de revenir et re-signer un contrat? » » -Brad Marchand selon Elliotte Friedman.

Il est intéressant de voir à quel point les Olympiques sont importants aux yeux des joueurs de la LNH et tout ce qu’ils sont prêts à sacrifier pour arriver à jouer.

« Plusieurs d’entre-eux ont demandé s’ils pouvaient prendre leur retraite et revenir. Ils ont aussi demandé si on pouvait être dans une situation où l’on pouvait demander à être placés au ballotage pour la résiliation de notre contrat et ensuite revenir après les Olympiques et re-signer avec notre équipe. Un des joueurs s’est mis à rire et m’a dit que la LNH ne nous laisserait jamais essayer des trucs comme ça. » -Brad Marchand selon Elliotte Friedman

Friedman croit quand même, de son côté, que le plan de la LNH est sage. La ligue avait planifié une pause du 7 au 22 février prochain pour les Jeux Olympiques, mais elle utilisera plutôt cette période pour rattraper les matchs repoussés en raison de l’accumulations de cas de COVID-19 dans toutes les équipes.

Les efforts des joueurs seront donc en vain et il faudra attendre aux prochains Olympiques d’hiver, en 2026, pour peut-être voir les joueurs de la LNH en action pour leur pays.

PLUS DE NOUVELLES