Les attentes peuvent changer en cours de saison, affirme Martin St-Louis

Ce matin, au tournoi de golf du CH, Joel Edmundson a affirmé que le Canadien visait les séries cette année. Ce sont évidemment de très grandes attentes pour un club qui, on va se le dire, manque de ressources sur la glace en 2022-2023.

Évidemment, son entraîneur Martin St-Louis veut aussi gagner, mais il doit, en tant qu’entraîneur, être un brin plus pondéré.

À ses yeux, même si la saison est nouvelle, il ne sent pas qu’il recommence à zéro et il a beaucoup appris dans les derniers mois, mais il n’est pas prêt à dire si le CH reconstruit ou pas.

En gros, il va s’adapter en cours de route en fonction des défis.

Évidemment, le fait que le club soit jeune ajoute de l’incertitude. Les jeunes auront des hauts et des bas au cours de la saison et cela va affecter la colonne des victoires du club.

Laval devra parfois être une option.

Kent Hughes a affirmé que son passé d’agent lui a appris qu’un jeune qui performe bien et qui est envoyé en bas pour travailler sur d’autres aspects de son jeu peut mal le prendre.

Ceci dit, Hughes ne va pas hésiter à le faire s’il sent que ça aide le jeune dans certains aspects de son jeu, notamment chez les jeunes défenseurs. Il expliquera bien le plan, ceci dit.

Quant à Juraj Slafkovsky, cela va dépendre. Encore une fois, le DG a répété que ce qui sera le mieux pour lui à long terme sera priorisé de la part de la direction. Logique.

Le DG veut gagner, mais pas au détriment du développement.

En rafale

– Josh Anderson a appris après tout le monde que Nick Suzuki a été nommé capitaine?

– J’ai hâte de voir les résultats.

– Cole Caufield, qui est content de voir Nick Suzuki être capitaine, a pris du poids cet été.

– Encore?

– Belle prise.

– Dossier à suivre.

PLUS DE NOUVELLES