Le contrat de Mark Barberio n’est peut-être pas une erreur de Marc Bergevin | Un Québécois de moins avec l’équipe

Mark Barberio : Un mauvais contrat? Vraiment?
C’est à midi aujourd’hui que l’on saura si Mark Barberio prendra la route de Terre-Neuve ou d’une autre ville de la LNH (ballottage). Certains sont persuadés qu’il sera réclamé. D’autres, non…

Je crois pour ma part qu’il devra se rendre à St.John’s. Son contrat (garanti) de 2 ans fait certes peur à certaines équipes à budget et la plupart des équipes qui n’ont pas de budget supplémentaire à respect (autre que le plafond salarial de la convention collective) ont déjà tous leurs défenseurs (sauf peut-être les Bruins, mais bon).

Il y a toutefois la blessure à John Merrill (Devils) qui me fait douter, mais puisque ce ne serait pas une blessure à long terme, je demeure optimiste…

Finalement, le contrat de 2 ans (à un seul volet) qu’a accordé Marc Bergevin à Mark Barberio l’été dernier n’est peut-être pas aussi mauvais que le laissent entendre plusieurs haters de Bergevin? Si ce contrat permet à Bergevin de conserver les services de Barberio plutôt que de le perdre pour rien, on ne pourra pas qualifier ça d’échec non? Si Barberio est encore avec l’organisation en novembre ou en décembre, lorsque Sergachev sera retranché ou qu’un défenseur régulier se blessera, on sera content non?

Le CH est une équipe qui gère avec le cap hit, et non les salaires réels. L’équipe fait tellement d’argent qu’elle se permet de dépenser des sous supplémentaires afin d’augmenter ne serait-ce qu’un peu ses chances de victoire. On est loin du 23 millions $ qui ne servira à rien chez les Maple Leafs mais quand même! Si le CH rappelle Barberio au lieu de Hanley durant la saison, il augmente ses chances de victoire. Au lieu de critiquer Bergevin pour le contrat qu’il a offert à Barberio, critiquons le plutôt pour son contrat de 4 ans liant le CH à Alexei Emelin. Barberio à St.John’s, ça comptera/compterait pour 0 $ sur la masse salariale du CH!

Il y en a quelques-uns qui chialent (aussi) parce que l’équipe a perdu un Québécois (on l’oublie parfois, mais Barberio est un Montréalais), hier… Parce que Marc Bergevin n’a pas fait d’effort afin de garder un sang d’ici dans le vestiaire.

Mais si le CH avait retranché Sergachev (et gardé Barberio), ces mêmes gens là auraient dit que le CH aurait dû donner une chance à un jeune, right? Comme quoi il était impossible de leur plaire, je présume… #ToujoursQuelqueChose

David Desharnais, Phillip Danault et Nathan Beaulieu Torrey Mitchell sont des Québécois. Paul Byron parle français. Sven Andrighetto a joué son hockey junior au Québec. Alexander Radulov aussi. Oui, le Québec pourrait être encore mieux représenté… Mais ça pourrait aussi être pire, non (peu importe ce qu’en pense Réjean Tremblay)?

Max Pacioretty parmi les meilleurs à sa position
Après avoir classé Galchenyuk 21e chez les centres et Gallagher 9e chez les ailiers droits, Andrew Berkshire a dressé la liste des 20 meilleurs ailiers gauches du circuit (selon les ses chiffres). Jeff Skinner fait toujours partie du top20… Kunitz et Sharp aussi! Nash est toujours le 13e? Hall arrive au 5e rang… Et capitaine Pacioretty parvient à percer le top3 (tout juste derrière Jamie Benn et Filip Forsberg).

Tout ça pour seulement 4,5 millions $ par saison, doit-on le rappeler?

En rafale
– Andrew Berkshire croit qu’Artturi Lehkonen va marquer plus de buts cette saison qu’Auston Matthews, Jimmy Vesey, Mitch Marner, Sebastian Aho et/ou William Nylander.

– François Gagnon est excité par Mikhail Sergachev.

– Vrai que Nathan Beaulieu a dû gagner son poste sur la 1ere paire.

Ahahah! Brendan Gallagher a tellement l’air d’être le garçon de Shea Weber sur cette photo!

– On se répète, mais Berkshire devra décrocher un jour ou l’autre. C’est bon pour la santé mentale, qu’ils disent…

– Si vous êtes un fan de balle (et que la photo de Jérémy Filosa ne vous fait pas peur), cliquez!

PLUS DE NOUVELLES