Le CH n’a pas payé Nick Suzuki pour ce qu’il est, mais pour ce qu’il va devenir

Nick Suzuki a fait sauter la banque mardi matin. À partir de la saison prochaine, il sera payé presque huit millions de dollars par saison.

Selon Stu Cowan, Marc Bergevin n’a pas payé Suzuki pour le joueur qu’il est , mais pour le joueur qu’il deviendra dans un avenir rapproché. En d’autres mots, Suzuki ne vaut pas 7,875 millions de dollars maintenant, mais le vaudra dans trois-quatre ans.

Je ne suis pas nécessairement d’accord avec ça. Premièrement, Suzuki est déjà le meilleur attaquant du Canadien. Il est responsable défensivement, ce qui fait de lui un joueur complet. Non, il n’est pas parfait, mais il vaut l’argent qu’il gagnera.

Mais s’il ne vaut vraiment pas 7,875 millions de dollars par saison, pourquoi Bergevin a décidé de le signer à ce montent, maintenant? Simplement pour s’assurer de l’avoir sous ses rangs pour les neuf prochaines années. En voyant le contrat de Jesperi Kotkaniemi, il n’y avait aucune chance que le 14 accepte 6,5 millions et moins.

Mais Bergevin aurait-il pu attendre à la fin de la saison pour s’entendre avec Suzuki? Absolument. Et dans les années antérieures, ça aurait été logique. Mais en vue de l’entre-saison, on ne connaît pas les intentions des Hurricanes de la Caroline (et des autres équipes). Avaient-ils en tête de déposer une offre hostile à Nick Suzuki? Surement pas, mais MB n’a pas pris de chance (même si son contrat est lui aussi à régler).

Depuis qu’il est à Montréal, Suzuki a récolté 82 points en 127 rencontres, a participé aux séries à deux reprises (en deux saisons) et a aidé son équipe à atteindre la finale de la Coupe Stanley. Combien de jeunes de 22 ans ont eu l’occasion de se vanter de ça? Je n’en connais pas beaucoup. 

Alors non, je ne suis pas d’accord avec Stu Cowan, mais je comprends son point. La prochaine saison nous en dira beaucoup sur ce contrat.

En Rafale

– Bob Hartley n’a pas confiance en Jack Campbell et Petr Mrazek.

– Jusqu’à maintenant, TNT assure.

– Je me demande pourquoi.

PLUS DE NOUVELLES