Le CH a rendu la vie dure aux espoirs qu’il a rencontrés au « Combine »

Le « Combine » de la Ligue nationale de hockey est désormais chose du passé. Les dirigeants des 32 équipes de la LNH ont assisté aux performances physiques des espoirs présents éligibles au prochain repêchage, en plus de rencontrer certains de ces mêmes espoirs.

À travers ces différentes rencontres avec différentes équipes, les jeunes espoirs en ont vécu de toutes les couleurs.

Certaines équipes se sont montrées plus douces et amicales, d’autres ont fait faire des choses assez loufoques aux espoirs, d’autres ont posé des questions hors du commun, bref les espoirs ont vraiment tout vécu.

Cependant, l’équipe qui a rendu la vie la plus difficile aux espoirs c’est le Canadien de Montréal.

En effet, la grande majorité des espoirs ayant rencontré le Tricolore ont affirmé que leur entrevue avec le CH était très difficile et que les dirigeants étaient les plus coriaces.

Le fils de Milan Hejduk, Marek, a affirmé dans les premiers que son entrevue avec le CH avait été la plus dure qu’il avait eue lors du combine.

« Probablement ma plus dure entrevue » – Marek Hejduk

L’attaquant slovaque, Filip Mešár, a lui aussi affirmé la même chose.

« J’ai rencontré 27 équipes, et l’entrevue avec Montréal a été la plus difficile. » – Filip Mešár

Parmi les membres de l’état-major du CH qui étaient présents lors des entrevues on compte les suivants : le DG de l’équipe Kent Hughes, le directeur hockey, Jeff Gorton, les codirecteurs du recrutement amateur, Nick Brobov et Martin Lapointe et le conseiller en psychologie sportive David Scott.

Malgré les trois nouveaux visages (Hughes, Gorton et Brobov), certaines questions et façons de faire ont été maintenues, dont la question « quel animal es-tu ? »

« J’ai répondu un léopard » – Marek Hejduk

« Ils m’ont aussi parlé de notre défaite en finale au mondial des moins de 18 ans », a poursuivi le jeune homme, porte-couleurs des États-Unis. « Ils m’ont demandé qui était le pire patineur de l’équipe, le plus surestimé… » – Marek Hejduk

Hejduk a affirmé qu’il n’avait aucunement critiqué ses coéquipiers ou fait autre chose de la sorte.

« Je ne les ai pas laissé faire ! J’adore mes coéquipiers, je ne les critiquerai jamais. »

Maverick Lamoureux a lui aussi trouvé très difficile la rencontre avec le CH.

« Je répondais de quoi, ils me relançaient toujours, pour voir mon caractère, pour que je donne mon point de vue, jusqu’à ce qu’ils disent que je me défends bien. » – Maverick Lamoureux

Lamoureux a expliqué qu’il était sorti de la pièce avec un doute sur sa performance malgré sa confiance.

Son agent lui a cependant confirmé qu’il avait bien fait ça.

« Le soir, Dom m’a rappelé, il avait parlé à un gars du Canadien qui lui a dit que j’avais bien fait ça. Ça m’a enlevé un petit poids ! » – Maverick Lamoureux

Bref, le Canadien de Montréal n’y est vraiment pas allé de main morte avec les différents espoirs qu’il a rencontrés.

On verra si cela aura bénéficié au CH ou non dans les prochaines semaines.

PLUS DE NOUVELLES