Séries en bref : l’Avalanche n’est plus qu’à une victoire de la finale de la coupe Stanley

Hier dans la Ligue nationale de hockey se tenait le match numéro 3 de la série opposant les Oilers d’Edmonton à l’Avalanche du Colorado.

La série se transportait à Edmonton pour la première fois, alors que les Oilers étaient déjà en retard 2 à 0 dans la série après avoir perdu les deux matchs au Colorado.

Eh bien, les choses ne se sont pas mieux déroulées pour les Oilers, alors que l’Avalanche a mis la main sur un troisième match de suite.

1. L’Avalanche l’emporte 4 à 2 dans le match numéro 3 et pousse les Oilers au pied du mur

Dans un match qui a très bien commencé pour les Oilers avec un but de Connor McDavid après seulement 38 secondes, l’Avalanche a su rebondir et s’enfuir avec la victoire.

En début de match, comme je l’ai mentionné, les Oilers ont rapidement pris les devants par l’entremise de leur capitaine.

Toutefois, la troupe de Jay Woodcroft n’a pas pu profiter de cette lancée à cause de la pénalité majeure d’Evander Kane.

En effet, peu de temps après le but de McDavid, Kane a dangereusement poussé Nazem Kadri le long de la bande.

Kadri s’est blessé sur la séquence, et aux dernières nouvelles, il ne devrait pas revenir au jeu lors de cette série. C’est donc une très mauvaise nouvelle pour l’Avalanche.

Pour revenir à Kane, il a donc livré sur un plateau d’argent un avantage numérique de cinq minutes à l’Avalanche.

Même si cette dernière n’a pas su enfilé l’aiguille lors de cet avantage numérique, cette pénalité a complètement coupé le vent dans les voiles des Oilers après le but de McDavid.

Cela a permis à l’Avalanche de se replacer et de dominer pratiquement tout le reste du match.

L’Avalanche a fini par recoller au pointage en fin de première période grâce au but de Darnell Nurse Valeri Nichushkin.

Nichushkin en a ensuite rajouté en début de deuxième période.

Cependant, Ryan McLeod a ravivé la foule à Edmonton en créant l’égalité en milieu de troisième période.

Ce but a complètement réveillé les Oilers, eux qui ont même bénéficié d’un avantage numérique quelques minutes plus tard.

À la toute fin de cet avantage numérique, Evan Bouchard a frappé le poteau de plein fouet.

La rondelle s’est ensuite transportée en zone centrale, où J.T. Compher qui sortait du banc des punitions a réussi à se retrouver seul sur le côté gauche de Mike Smith après s’être séparé d’Evan Bouchard de brillante façon pour ensuite enfiler l’aiguille.

Sur la séquence, Mike Smith a TRÈS mal paru. Cela est dommage pour lui, car il avait fait plusieurs arrêts clés au cours du match, dont celui-ci.

Tellement que le tir de Compher n’était pas sensé rentré, Compher lui-même cherchait la rondelle sous Mike Smith avant de réaliser qu’elle avait pénétré dans le filet.

En quelques secondes, les Oilers sont donc passé très proches de mener dans le match pour finalement se retrouver en arrière par un but.

L’Avalanche n’a plus regardé derrière par la suite.

Mikko Rantanen a complété la marque dans un filet désert.

C’est donc une sixième victoire de suite à l’étranger pour l’Avalanche dans ses séries. La troupe de Jared Bednar n’est plus qu’à une victoire de passer en finale de la coupe Stanley.

Selon moi, peu importe qui sort de l’Est, je ne vois pas comment l’Avalanche peut ne pas remporter les grands honneurs.

Du côté des Oilers, la pente sera TRÈS difficile à remonter, d’autant plus que Leon Draisaitl s’est encore plus blessé lors de ce match.

C’est également une première défaite pour les Oilers lorsque le jeune Ben Stetler est présent dans l’aréna.

Le jeune Ben était devenu un porte-bonheur pour l’équipe.

Le match numéro 4 aura lieu demain à Edmonton à compter de 20h (heure de l’Est).

PLUS DE NOUVELLES