Le CH a manifesté de l’intérêt pour Christian Dvorak depuis le plus récent repêchage

Le Canadien a peut-être perdu Jesperi Kotkaniemi aujourd’hui, mais il a au moins fait l’acquisition de Christian Dvorak pour patcher le trou au centre qui commençait à être assez énorme.

Dvorak ne remplacera pas Kotkaniemi ET Phillip Danault, mais il est capable d’évoluer sur un top-6. Mis à part Nick Suzuki, il n’y avait pas de centre à Montréal qui pouvait assurément le faire.

Évidemment, même si la prise de Dvorak a été annoncée aujourd’hui, on sentait déjà depuis quelques jours que c’était dans l’air. Plusieurs rumeurs voyaient l’attaquant quitter le désert pour s’amener en ville, surtout depuis que Jesperi Kotkaniemi a signé l’offre hostile des Hurricanes.

Or, même si les rumeurs font du bruit depuis une semaine, il semblerait que ça fait déjà un bon bout de temps que Marc Bergevin a identifié Dvorak comme une cible potentielle. Selon Bill Armstrong, Bergevin l’a contacté au sujet de Dvorak depuis le plus récent repêchage amateur.

En gros, ça fait à peu près deux mois.

Pour Dvorak, ça doit évidemment être agréable de savoir que son nouveau patron l’avait ciblé depuis un bon moment. Ça ne fait peut-être pas plus de trois ans comme les Hurricanes envers Kotkaniemi, mais c’est quand même un bon bout de temps.

Or, ce que cette information me laisse croire, c’est que dans un monde idéal, Dvorak n’était pas le remplaçant de Kotkaniemi.

Il était celui de Danault.

Regardez un peu cette description de Dvorak par Craig Morgan, qui couvre les activités des Coyotes. Ça me fait BEAUCOUP penser à Danault.

Quand Bergevin avait affirmé pendant son bilan à la suite de la première journée de l’ouverture du marché des agents libres qu’il cherchait un centre pour « protéger » Kotkaniemi, Dvorak faisait alors partie de ses cibles.

Au moment du repêchage, le DG du CH se doutait que Danault était sur le départ. Il ne savait pas que Kotkaniemi rejoindrait les Hurricanes au début du mois de septembre, par exemple.

L’offre hostile a probablement accéléré le processus (et augmenté l’offre du Canadien?) puisque Bergevin s’est retrouvé les mains liées. Il avait besoin d’un centre, mais dans un monde idéal, c’était pour protéger Kotkaniemi.

Pas pour le remplacer.

Pour en revenir aux propos d’Armstrong, ce dernier a ajouté que d’autres équipes étaient intéressées par les services de Dvorak. Il voulait toutefois absolument obtenir un choix de première ronde, et avec l’offre hostile des Hurricanes, le choix est devenu facile à offrir pour le CH.

Disons qu’Armstrong était bien heureux de voir Kotkaniemi rejoindre les Hurricanes aujourd’hui.

Et comme les jetons sont tombés en place, Dvorak est aujourd’hui un membre du Canadien. Peut-être qu’il n’arrive pas dans le rôle exact qu’on espérait il y a quelques semaines, mais Marc Bergevin a ciblé son homme et il l’a obtenu.

Ne reste qu’à voir ce qu’il pourra offrir au CH.

Prolongation

Dans la catégorie « la LNH n’est qu’une business », Dvorak venait de débarquer en Arizona jeudi dernier pour acheter sa nouvelle demeure.

Il n’y habitera peut-être pas très longtemps…

PLUS DE NOUVELLES