Le Canadien repêchera Wright, Slafkovsky ou Cooley selon Alex Burrows

Le débat persiste à Montréal : qui est-ce que le Canadien doit repêcher au tout premier rang? Certains disent Shane Wright. Pour d’autres, c’est plutôt Slafkovsky, mais certaines personnes croient qu’il faut sortir de ce noyau. Et bien l’entraîneur adjoint de Martin St-Louis, Alex Burrows, a expliqué que le choix tombera certainement sur Wright, Slefkovsky ou encore Logan Cooley.

Burrows en a fait l’annonce, vendredi soir, alors qu’il était de passage à l’émission JiC de Jean-Charles Lajoie.

« J’ai regardé un peu Juraj Slafkovsky au Championnat du monde, mais je n’ai pas regardé ça en détails autant que nos dépisteurs. J’ai regardé un peu aussi Shane Wright dans les séries de l’OHL et j’ai fait la même chose avec Logan Cooley. Ça l’air que ce sera l’un de ces trois joueurs, j’imagine. Ils semblent être sur la liste de tous les dépisteurs. Peu importe, ce sera un excellent joueur qu’on va repêcher et j’ai hâte de travailler avec en septembre. » – Alex Burrows de passage à l’émission JiC de Jean-Charles Lajoie à TVA Sports

Ça vient confirmer ce que les partisans croyaient. Il y aura un choix entre les deux favoris depuis un moment, mais Logan Cooley s’introduit maintenant dans le débat. Cooley est un espoir offensif intéressant. Il s’est démarqué avec l’Équipe de Développement Américaine dans les dernières années. L’an dernier, il a inscrit 28 points en 27 rencontres, ce qui est loin d’être mauvais, mais cette saison, il a éclipsé cette marque avec 36 points en seulement 24 rencontres.

Le problème ici, c’est que Cooley n’est pas un marqueur naturel, mais bien un fabricant de jeu. Si le Canadien le repêche, il devrait jouer avec Suzuki et Caufield pour apporter une autre façon d’alimenter Caufield.

La bonne nouvelle, c’est que peu importe le joueur sélectionné, il devrait avoir un bel avenir dans la LNH. C’est ce qui devrait mettre de l’animosité dans l’air comme l’explique Burrows.

« Je vais tout faire pour être là. Je me souviens du dernier repêchage à Montréal. Je m’étais arrangé pour y assister dans la loge des Canucks. En ayant le premier choix, cette année, il devrait y avoir de l’électricité dans l’air. Ce sera super excitant. Peu importe le joueur qui sera sélectionné, je suis certain que ce sera un excellent joueur qui va nous aider pour le futur. » – Alex Burrows de passage à l’émission JiC de Jean-Charles Lajoie à TVA Sports

Burrows en a profité pour expliquer le soulagement qu’il a éprouvé quand Martin St-Louis a signé une entente avec le Canadien et qu’il a confirmé son désir de garder la même équipe d’entraîneurs.

Maintenant, il faudra continuer à jouer au jeu de la patience d’ici le 7 juillet prochain. Même si plusieurs dépisteurs placent un joueur en avant d’un autre dans leur liste, c’est Kent Hughes qui aura le dernier mot au moment de la sélection.

En rafale

– Jake Evans a bien aimé son passage à Laval.

– Difficile pour la France contre l’Autriche.

– Un nouveau spectacle intéressant à Vegas.

– L’entraîneur se trouve un nouvel emploi.

– Il y a de la WNBA sur les ondes de Radio-Canada.

PLUS DE NOUVELLES