Avalanche : il faudra faire un choix de gardien pour la finale

L’Avalanche du Colorado connait des séries formidables : deux balayages en trois séries et seulement deux défaites dans la troisième. Le seul gros problème du Colorado, c’est de se choisir un gardien de but partant. En fait, c’est plutôt de réussir à trouver le meilleur gardien partant disponible.

D’un côté, Pavel Francouz a connu de bons moments dans la série contre les Oilers d’Edmonton. De l’autre, Darcy Kuemper, qui a bien commencé les séries et qui a gardé les buts pendant une bonne partie de la saison.

Si on regarde ça vite vite, Kuemper pourrait être le choix le plus intéressant. Il a conservé un pourcentage d’efficacité de .921 pendant la saison régulière et semble bien faire le travail devant une équipe remplie de talent. Le seul hic, c’est qu’il a subi des blessures et qu’il n’a pas semblé à son meilleur dans ses derniers moments en séries.

Pendant le tournoi de fin de saison, Kuemper a conservé une moyenne de 2.65 buts par match et un pourcentage d’efficacité de .897. Pas nécessairement les statistiques rêvées pour un gardien en finale de la coupe Stanley. Néanmoins, s’il revient à ses habitudes de saison régulière, il pourrait être le choix solide.

Du côté de Francouz, ce sont les derniers matchs qui font rayonner ses stats. Si on veut être plus précis, il n’a toujours pas perdu pendant le tournoi printanier. C’est certain, il ne présente pas de statistiques rêvées lui non plus, mais avec l’arsenal offensif de l’Avalanche, il peut se le permettre un peu. Il présente une moyenne de buts alloués de 2.86 et un pourcentage d’efficacité de .906. Il ne faut quand même pas oublier qu’il agissait comme auxiliaire à Kuemper pendant la saison régulière.

En bref, l’important pour l’Avalanche est de réduire les chances de marquer en passant le plus de temps en zone adverse possible. Les gros canons du Colorado seront importants face à Igor Shesterkin ou Andrei Vasilevskiy, qui sont en feu en séries.

Avec une moyenne de 4.64 buts marqués par match pendant les présentes séries, l’équipe peut se permettre d’avoir des gardiens qui on des moyennes légèrement en dessous de 3 buts par match.

En rafale

– Des adieux touchants au 91.9 Sports.

– Le Canada se fait refuser un but, mais c’est quand même 4-0.

– Les Islanders ne sont pas morts!

– Bonne nouvelles pour ces membres du CF Montréal.

– Ça coûte cher à Del Rio.

PLUS DE NOUVELLES