Le Canadien joue son pire hockey de la saison depuis la nomination de Kent Hughes

Après la nomination de Jeff Gorton à titre de VP hockey, le Canadien a traversé une période extrêmement difficile. Encore plus difficile que son début de saison sous la direction de Marc Bergevin…

Non, il n’y a pas vraiment eu d’effet Gorton l’automne dernier.

Et non, les joueurs ne se sont pas tout à coup dits : « c’est une belle occasion de montrer à mon nouveau patron ce que je vaux, que je mérite de rester (ou d’être échangé, si tel est leur désir profond). »

Puis, Kent Hughes a été nommé DG du Canadien le 18 janvier… et le Canadien a battu les Stars en soirée à Dallas (5 à 3).

Certains Internautes ont alors osé utiliser l’expression l’Effet Hughes… une expression que déteste particulièrement Marc-André Perreault, journaliste chez TVA Sports.

Mais ça s’est gâché rapidement par la suite.

Défaite de 4 à 3 en prolongation à Vegas…

Victoire de 3 à 2 en prolongation à Denver…

Puis cinq dégelées en règle : 8 à 2, 5 à 4, 7 à 2, 6 à 3 et 7 à 1.

Bref, sous l’ère Hughes, le Canadien n’a remporté que deux victoires en huit rencontres. Et il a accordé cinq buts ou plus à cinq reprises.

(Crédit: Twitter/capture d’écran)

Est-ce que je suis en train de dire que c’est de la faute à Kent Hughes? Bien sûr que non! Hughes n’a pas eu le temps de modifier l’ADN et l’identité de sa nouvelle équipe. Le Canadien que l’on voit sur la patinoire cette saison, c’est encore celui de Marc Bergevin.

Mais il est quand même intéressant de noter que les joueurs du CH ne jouent pas mieux depuis qu’ils connaissent leurs nouveaux patrons hockey. On pouvait les comprendre d’être un peu perdus lorsque la direction de l’équipe n’était pas claire…

Mais comment expliquer que le Canadien vient de connaître sa pire séquence de la saison malgré le retour de plusieurs réguliers et malgré le fait que maintenant, il y a un deux nouveaux sheriffs à bord? Et que plusieurs réguliers sont de retour au jeu?

Des gars comme Jeff Petry ont déjà la tête ailleurs. Cependant, ils devraient tenter d’offrir du meilleur hockey pour justement pouvoir avoir physiquement la tête ailleurs en mars.

Kent Hughes doit trouver un moyen d’amener un autre gardien de but avec l’équipe afin de permettre à Cayden Primeau de retourner là où il devrait être : à Laval. C’est un must!

Il doit aussi, avec l’aide de Jeff Gorton et Dominique Ducharme (ou son successeur), serrer la vis. Il doit évaluer l’option de « punir » certains réguliers qui n’en donnent pas assez à l’équipe, tout en faisant attention de ne pas faire chuter leur valeur sur le marché des transactions. Il doit instaurer les bases de la nouvelle culture qu’il souhaite implanter à Montréal et mettre les bases de sa crédibilité en tant que DG.

Que des gars aient envie de quitter Montréal et/ou le Québec actuellement, ça se comprend. Pour plusieurs raisons (hockey ou autres)…

Mais que ces mêmes gars-là soient si peu efficaces sur la patinoire me dépasse. Ils devraient plutôt tenter d’impressionner les recruteurs massés sur la galerie de presse afin de voir leur souhait être exaucé…

Oui, il faudra attendre quelques années avant de voir les effets Gorton et Hughes à l’oeuvre… mais ça ne veut pas dire que d’ici là, il est bon de laisser le bateau prendre autant l’eau et couler. Je me répète, mais scrapper deux ou trois jeunes joueurs de ton organisation afin d’espérer mettre la main sur un bon jeune joueur d’âge junior, ça a ses limites…

PLUS DE NOUVELLES