Le Canadien et le Rocket suspendent leurs activités jusqu’au 6 janvier

Avec la recrudescence des cas de COVID-19 chez le Canadien, on savait que le fait qu’ils ne joueront pas avant le 12 janvier sera un gros coup de pouce pour calmer la situation.

Or, voilà qu’on met les bouchées doubles chez le CH : l’équipe sera en pause jusqu’au 6 janvier (inclusivement).

Même chose pour le Rocket, d’ailleurs.

Ça signifie donc que les deux équipes ne reprendront pas l’entraînement avant le 7 janvier prochain. De toute façon, on ne sait même pas s’ils auraient pu s’entraîner du côté de Brossard : ce n’est donc pas la fin du monde, et ça laissera près d’une semaine d’entraînement avant de reprendre l’action.

Pour le Canadien, ça n’affecte pas les matchs, mais pour le Rocket, ça confirme que les matchs du 5, 7 et 8 janvier prochain sont reportés. Après tout, la majorité des joueurs du Rocket étaient avec le CH en Floride et ils ont donc été en contact avec des cas positifs.

D’après moi, cette pause-là finira par devenir la « pause d’une semaine » que la LNH veut offrir à toutes ses équipes durant les trois semaines précédemment réservées aux Jeux olympiques. De toute façon, le Canadien aura besoin de reprendre des matchs en masse pendant ces trois semaines et on les utilisera probablement pour tout reprendre (dans la mesure du possible, évidemment).

Bref, une décision qui est logique et qui permettra à la situation de se calmer d’ici le prochain match de l’équipe. Espérons qu’il n’y aura pas plusieurs cas lorsque les gars seront de retour dans quelques jours (comme ça avait été le cas au retour de la pause des Fêtes).

Prolongation

La pause permettra également à Jeff Gorton et aux autres membres de l’état-major de se concentrer sur les entrevues pour trouver la personne qui succèdera à Marc Bergevin. François Gagnon confirmait tantôt que les entrevues (via Zoom) débuteront mercredi, ce qui fait en sorte que les prochains jours devraient être utilisés, entre autres, pour organiser tout le processus.

PLUS DE NOUVELLES