Le Canadien, épuisé, perd face aux Flames de Calgary

Après une victoire dominante face aux Canucks la veille, le Canadien reprenait l’action moins de 22 heures après le début de son précédent match, cette fois face aux Flames.

Tandis que Jake Allen reprenait le filet des siens, Alexander Romanov prenait la place de Ben Chiarot aux côtés de Shea Weber. Victor Mete était quant à lui inséré dans la formation.

Du côté des Flames, voici l’alignement envoyé dans la mêlée par l’entraîneur Darryl Sutter, qui entamait le premier match de son deuxième séjour comme pilote à Calgary.

Jake Allen s’est rapidement illustré en début de première période, frustrant un Sean Monahan complètement seul dans l’enclave.

Heureusement pour le CH, qui n’a pas été très convaincant au premier vingt et qui a semblé manquer de souffle constamment, les Flames n’ont pu faire bouger les cordages. Une période bien peu enlevante, donc, qui a vu les deux équipes retraiter au vestiaire sans inscrire le moindre but.

Le deuxième vingt a été l’affaire de Josh Leivo. Rapidement, l’attaquant des Flames a donné l’avance aux siens en complétant la magnifique passe de son coéquipier.

Il est par la suite passé bien près d’en ajouter un deuxième, mais a frappé le poteau de plein fouet.

Mais ce n’était que partie remise pour l’attaquant des Flames, qui a inscrit son deuxième filet de la rencontre par la suite.

Ça ne s’est guère amélioré pour les hommes de Dominique Ducharme en deuxième période, et on sentait encore que l’équipe était carrément épuisée. Reste qu’ils ne tiraient de l’arrière que par deux buts après 40 minutes de jeu.

Pour une deuxième joute consécutive, un combat a éclaté dans un match du Tricolore. Cette fois, c’est Josh Anderson qui a jeté les gants, et il l’a fait face à un visage bien connu des partisans de la Sainte-Flanelle, Milan Lucic.

Quelques minutes après, Corey Perry a réduit l’écart avec cette superbe déviation. Est-ce que le combat d’Anderson a ravivé une flamme chez les joueurs du Canadien? Qui sait.

Malgré de beaux efforts en fin de période, une mauvaise pénalité pour Paul Byron a fait très mal, etle Canadien n’a pu inscrire le but égalisateur, ce qui a donné la victoire aux Flames.

Marque finale : 2-1 Calgary

Le Canadien retrouvera ces mêmes Flames samedi soir à une heure un peu moins tardive, alors que le match débutera à 19h.

PLUS DE NOUVELLES