Le Canadien aurait démontré de l’intérêt envers Mathieu Perreault

Il ne reste qu’un peu moins de cinq jours avant que le marché des joueurs autonomes soit ouvert. Ce sera l’occasion pour plusieurs équipes d’ajouter de nouveaux joueurs à leur effectif en vue de la prochaine saison.

Chez le Canadien, il risque d’y avoir des souliers à chausser. Shea Weber ne jouera pas l’an prochain et Phillip Danault pourrait quitter le CH. Et ça, c’est sans compter la quantité de joueurs de profondeur qui quitteront à leur tour.

Il y a plusieurs noms entourant le Tricolore présentement. On pense notamment à David Savard, qui semble presque voué à devenir un membre de la Sainte-Flanelle en vue de la prochaine saison.

Or, selon ce que nous avons appris, il y aurait un autre nom (québécois) sur la liste d’épicerie de Marc Bergevin : Mathieu Perreault.

Le Québécois de 33 ans, qui évolue pour les Jets depuis 2014-15, n’est pas le plus offensif (il n’a jamais dépassé les 18 buts ou les 45 points en une saison), mais il offre du grit. Il est un joueur responsable dans sa zone, il peut jouer en avantage numérique et il peut donner des coups d’épaule.

Et il peut dépanner au centre si besoin est.

L’an dernier, Perreault (qui touchait 4,125 millions $), a inscrit neuf buts et 10 passes en 26 joutes. Il serait donc un ajout de profondeur.

Est-ce qu’il pourrait remplacer un gars comme Eric Staal sur un quatrième trio? Est-ce qu’on pourrait l’envoyer sur un troisième trio avec quelques responsabilités sur la deuxième vague de l’avantage numérique? Possible.

Un joueur comme Perreault n’est pas une acquisition sexy ou qui amène un « effet wow », mais il correspond aux joueurs qu’on qualifie de « papier sablé » dans une équipe. Il n’a pas peur de se salir les mains et il serait assurément un favori des partisans (et pas seulement parce qu’il est Québécois).

On verra donc si le natif de Drummondville rejoindra le CH l’an prochain.

PLUS DE NOUVELLES