Le Canadien au sommet de la LNH avec trois Québécois dans sa formation

Lors de la saison 2021-2022, plusieurs Québécois ont enfilé l’uniforme bleu, blanc et rouge du Canadien de Montréal.

Samuel Montembeault, Jonathan Drouin, David Savard, Rafaël Harvey-Pinard, Cédric Paquette, Mathieu Perreault, Laurent Dauphin, et Alex Belzile ont tous disputé des matchs avec le CH. Ils n’ont pas tous joué en même temps, ceci étant dit.

Il y a des noms qui ne sont plus là dans ceux nommés ci-haut, mais présentement, le Canadien compte sur l’apport de Savard, Drouin et Montembeault. Et, avec trois Québécois dans son alignement, le Tricolore mène la LNH à ce chapitre-ci à égalité avec quatre autres formations.

Les Rangers, les Sénateurs, les Penguins et les Golden Knights comptent eux aussi sur trois joueurs venant de la province, tel qu’on peut le lire dans le texte qui suit.

N’écartons pas non plus Mike Matheson, lui qui est sur la liste des blessés présentement. À son retour au jeu, le Canadien devrait donc pouvoir compter sur quatre Québécois, ce qui n’est pas banal pour autant.

Je dis que ce n’est pas banal parce que depuis le début de la saison, seulement 36 joueurs né au Québec ont joué au moins un match. Ce n’est pas un chiffre nécessairement élevé comparé à ce qu’on a vu dans les dernières années. Le CH est donc bien représenté si on tient compte de cela.

Certains partisans souhaiteraient voir plus de Québécois au sein de la formation du Canadien et cela ne date pas d’hier. C’est un débat qui fait couler beaucoup d’encre à Montréal depuis plusieurs années et ça ne changera pas pour autant dans un avenir rapproché.

Or, on retrouve beaucoup de diversité dans la LNH d’aujourd’hui. Les pays européens commencent à être de mieux en mieux représentés et cela, visiblement, est un signe que la « game » grandit aux quatre coins du globe, comme on peut le voir dans le tableau ci-dessous.

(Crédit: Quanthockey.com)

Le nombre de Québécois à Montréal pourrait toutefois augmenter en cours de saison, si on pense au fait qu’il y a en quelques-uns en bas qui devraient se mériter un rappel à un certain point cette année.

Rafaël Harvey-Pinard et Alex Belzile ont déjà goûté à la LNH et sont probablement les candidats les plus susceptibles à un rappel cette année. Anthony Richard (premier pointeur du Rocket) et Brandon Gignac (cinq points en sept matchs), deux gars qui ont connu un excellent camp avec le Canadien, ont également des chances de jouer à Montréal cette année si on se fie à leur début de saison respectif.

En rafale

– Les boys!

– Oui. La réponse est oui.

– La prochaine étape pour Beck : percer la formation du Canadien. 

– Je ne penserais pas, non. Vous?

– Au moins, il en est conscient.

PLUS DE NOUVELLES