L’avenir de Jeff Petry est à Montréal, croit Philippe Boucher

L’avenir de Jeff Petry à Montréal est incertain. On sait que sa famille est aux États-Unis et il y a quelques semaines, Kent Hughes avait affirmé vouloir échanger son défenseur si c’était la bonne chose à faire pour l’équipe.

Le contrat de Petry compte une clause de non-échange. Il peut soumettre à Hughes une liste de 15 équipes auxquelles il ne veut pas être échangé. Rien pour aider le travail du DG montréalais, donc.

Mais bon. Si plusieurs analystes et partisans se demandent où le défenseur va aller cet été, Philippe Boucher croit plutôt que l’avenir de Petry est à Montréal, lui.

Les décisions restent à être prises. J’ai aimé comment il a joué (dimanche). Ça n’efface pas sa saison, mais moi je pense que le scénario qu’on l’envoie ailleurs et qu’on obtienne quelque chose en retour n’est pas vraiment là.

Les jeunes défenseurs vont avoir besoin d’aide. C’est un bon joueur de hockey. Sa famille va sûrement revenir à Montréal, il faut comprendre ça. Ça n’a pas été une année facile pour lui ni pour plusieurs joueurs dans la Ligue nationale avec la COVID. Les choses se replacent.  – Philippe Boucher

Il fait bien de le dire que les jeunes auront besoin de mentors. David Savard et Joel Edmundson peuvent agir comme des mentors, mais autre qu’eux, Montréal n’en a pas beaucoup, des défenseurs avec une belle expérience en LNH. À ses six derniers matchs, excluant celui de ce soir, Petry a amassé six points. Et depuis l’arrivée de Martin St-Louis, il est le Petry des beaux jours. Il commet encore beaucoup de revirements, mais son rendement offensif balance les choses (en partie).

Avec un contrat de 6,25 millions de dollars pour encore trois années après celle-ci et sa clause contractuelle, Petry sera difficile à échanger. Mais d’un jour à l’autre, je ne crois pas que sa famille voudra revenir à Montréal. Et je ne crois pas que l’Américain voudra rester sept-huit mois pour encore trois ans loin de sa conjointe et de ses enfants. Peut-être que Boucher sait quelque chose que je ne sais pas, ceci dit.

Le 26 est encore un bon défenseur, peut-être pas avec un salaire aussi élevé, mais reste qu’il peut offrir de fiers services. Sera-t-il échangé dès cet été à une formation américaine ou pensez-vous un peu comme Philippe Boucher?

En rafale

– Bel hommage.

– Il en est à l’avant-dernier match de sa carrière.

– Ce sont des chiffres qui en disent long sur les joueurs les plus utiles de leur équipe.

– Jesse Luketa : un nom à se rappeler.

– NFL : les premiers choix du repêchage 2022 ne font pas l’unanimité.

PLUS DE NOUVELLES