Bergevin fait-il preuve de patience ou de peur? | Nugent-Hopkins à Montréal? | En rafale

Bon dimanche du Super Bowl tout le monde!

Avez-vous misé un petit 2$? Je vous dirai que mon cœur est avec les Broncos car j’ai toujours admiré Peyton Manning. Cela dit, rien ne semble pouvoir arrêter Cam Newton et les Panthers de la Floride Caroline.

Parlons CH un peu… 

Après la très belle victoire d’hier, un semblant d’espoir renaît, du moins si l’on se fie aux propos partagés sur le Web. Il ne faut pas se faire d’illusions cependant: la pente sera belle et bien longue à remonter et il serait étonnant que le CH ne devienne pas un vendeur, d’ici le 29 février. #TradeDeadline

Jusqu’ici, Marc Bergevin a fait preuve d’une patience incroyable. D’ailleurs, on parle souvent de patience avec la direction du CH. On parle du fameux processus, du plan, du développement, etc.

C’est bien beau tout ça, mais on a plusieurs exemples nous démontrant que le CH a plus peur qu’autre chose du développement de ses jeunes. 

On a fait preuve de patience avec Alexeï Emelin. Le défenseur offre du jeu couci-couça depuis quelques années, et, avec une clause de non-échange, Emelin est devenu un joueur très difficile à transiger.

En agissant plus tôt, Bergevin aurait pu se défaire d’un gros contrat afin de faire plus de place à Nathan Beaulieu, qui, en dépit de ses lacunes, lui est de toute évidence supérieur sur la glace. Beaulieu est jeune, et la direction du CH a peur qu’il commette des erreurs coûteuses sur la glace.

Le résultat? Son développement ne se réalise pas à la vitesse souhaitée. 

On a fait preuve de patience dans le cas de Lars Eller. On utilisait la carte de l’âge afin d’expliquer son manque de production. Il est encore jeune, disait-on. Et bien Lars Eller a maintenant 26 ans. On sait quel genre de joueur qu’il est: un bon centre de troisième trio capable de gagner des batailles individuelles mais qui manque un brin de vision et de finition. Un joueur utile, mais pas celui qu’on croyait obtenir en retour de Jaroslav Halak.

Bergevin a laissé passer des offres pour le Danois alors qu’on le voyait encore comme un jeune. Il avait peur de voir son joueur éclore sous d’autres cieux.

Reçoit-il encore des offres pareilles pour le #81? Permettez-moi d’en douter. 

Le cas de Jarred Tinordi est le cas le plus flagrant. Bergevin avait peur de se défaire d’un choix de première ronde pour des peanuts. Il a attendu, attendu et attendu. Pendant ce temps, Tinordi ne se développait pas du tout. Vous connaissez la suite.

Voire que Bergevin aurait pu obtenir des choix de deuxième ronde pour Tinordi, l’été dernier! 

Il n’y a pas que Bergevin qui semble guidé par la peur. Le système de jeu au complet de Michel Therrien semble dicté par le jeu safe, le jeu simple.

Therrien a de la misère à gérer des joueurs offensifs. Il a de la misère à gérer les risques que ces types de joueurs peuvent prendre. On peut dire ce qu’on veut des acquisitions de Vanek, Brière, Parenteau, Sekac et Semin, mais il n’ont pas eu beaucoup d’opportunités de jouer leur style de jeu.

On a peur de mettre Galchenyuk en permanence au centre, même si ça semble de plus en plus évident qu’il est plus productif à sa position naturelle.

On lui préfère David Desharnais, qui est un vétéran, même si celui-ci doit être très bien encadré afin de produire, et même là… 

On joue en périmètre. On évite le milieu de la patinoire. Dès qu’un jeune prend un risque qui ne fonctionne pas, on le cloue au banc, ou sur la 4. #Andrighetto, #Tinordi

Vous vous rappelez ceci? (2:44 du vidéo) 

Tinordi n’a jamais vraiment eu d’opportunité suite à ce revirement. Greg Pateryn a reçu un traitement semblable après un revirement à Detroit, cette saison.

Si l’on a toujours peur de faire des erreurs, on ne pourra jamais bénéficier des avantages potentiels comprises dans le jeu un peu plus risqué.

Les joueurs de talent peuvent commettre des erreurs oui, mais si on les laisse jouer, plus souvent qu’autrement, le résultat est positif.

Vous n’avez qu’à regarder la liste des meneurs au chapitre des revirements pour en venir à une pareille conclusion. LIEN

Je ne sais pas pour vous, mais je prendrais la grande majorité des joueurs dans le top 30 sur mon équipe.



RNH à Montréal? Vraiment? 
Je suis tombé sur ce billet un peu plus tôt aujourd’hui.

Le texte en question mentionne que le tricolore serait en discussion avec son adversaire d’hier afin de conclure un transaction impliquant Ryan Nugent-Hopkins, Alexeï Emelin, Sven Andrighetto, un choix et peut-être Nathan Beaulieu.

Beaulieu n’est toujours pas de l’alignement aujourd’hui, serait-ce dans le but d’éviter une blessure?

Nugent-Hopkins est très talentueux, soit, mais il est souvent blessé. Cela pourrait affecter sa valeur marchande. Edmonton a besoin de renfort en défensive, mais je doute fortement que Emelin fasse partie de la solution. De plus, il serait surprenant de voir ce dernier accepter de lever sa clause de non-échange pour aller à Edmonton.

Toutefois, si Bergevin a véritablement une offre semblable sur la table, et si Emelin est partant, il doit absolument transiger! Nugent-Hopkins est présentement blessé et ne reviendra pas au jeu avant le mois de mars. Il aurait donc un impact minimal cette saison mais pourrait devenir une pièce maîtresse pour les années à venir. 

Ce serait bon pour le « tanking », ça! #Hehe

À prendre avec un sérieux grain de sel, mais ce c’est pas impossible pour autant.

En rafale 
Il n’y a pas que Michel Therrien qui prend des décisions douteuses avec son alignement. Sylvain Lefebvre semble maîtriser cet art également.

– Ryan Dixon croit également que le CH aurait davantage intérêt à viser un haut choix au repêchage que d’espérer participer aux séries, cette saison. LIEN

–  On vous rappelle que la planète hockey aura les yeux fixés sur Winnipeg d’ici la date limite des échanges. LIEN

– Terry Frei, journaliste couvrant les activités de l’Avalanche, n’a pas apprécié les partisans bruyants des Blackhawks. LIEN #NimporteQuoi

– Brad Marchand continue de faire parler de lui.

– À voir:

– Et, finalement, après six ans, toujours pas de vainqueur dans le débat Taylor Hall vs. Tyler Seguin. LIEN

J’apprécie les deux joueurs, mais si j’avais à choisir, j’irais avec Seguin, qui est un centre.

PLUS DE NOUVELLES