L’année complètement folle d’Arber Xhekaj

Arber Xhekaj s’est fait connaître au dernier camp d’entraînement du Canadien. À un point tel que Marc Bergevin lui a fait signer un contrat. Depuis, le jeune homme prouve que le Canadien a pris la bonne décision.

Mais il faut absolument remettre les choses en perspectives. Puisqu’il évolue dans la Ligue de l’Ontario, Xhekaj n’a pas vu d’action l’an dernier. La OHL a décidé d’annuler la saison en entier et le robuste défenseur a choisi de ne pas se tourner du côté de l’Europe.

À la place, il travaillait au Costco et il s’entraînait.

C’est donc dire qu’en arrivant au camp du Tricolore, ça faisait un bail que Xhekaj n’avait pas joué de match compétitif.

Mais malgré cela, il a su tirer son épingle du jeu.

Mais ça ne s’arrête pas là.

Puisque cette saison, le défenseur s’est fait échanger aux Bulldogs d’Hamilton, une des puissances de la Ligue. Il est donc allé rejoindre Jan Mysak, un autre espoir du Canadien. Et ensemble, ils ont joué un très grand rôle dans la conquête des Bulldogs. Parce que oui, non seulement Xhekaj a réussi à se dénicher un contrat de la LNH. Mais il s’en va également à la Coupe Memorial.

Une année complètement folle pour le jeune homme, mais également la plus belle année de sa vie, selon ses propres dires.

On a souvent dénigré le travail de dépistage sous l’ère Marc Bergevin, mais cette signature semble en être une excellente. Même que si la OHL n’avait pas annulé sa saison et que Xhekaj avait été en mesure de jouer et de montrer une progression, je pense qu’une équipe aurait pris une chance avec lui dans une ronde tardive du repêchage.

Mais ça ne s’est pas produit et Montréal a réussi à le trouver malgré tout.

Une toute petite signature, qui en bout de ligne pourrait rapporter gros.

En rafale

– Un vrai.

– C’est assez clair.

– Pas le début espéré pour Tampa.

– Excellente réponse.

PLUS DE NOUVELLES