L’an prochain, le CH devrait marquer beaucoup de buts, mais en accordera encore énormément

Au fil des échanges et signatures, la formation du Canadien de Montréal pour l’an prochain commence de plus en plus à se dessiner.

Selon Grant McCagg, le mal aimé des supporteurs de Shane Wright, le Tricolore aura une attaque palpitante, sauf que l’équipe accordera beaucoup de buts.

Je pense que ça va donner des matchs excitants. Ils vont marquer beaucoup de buts, mais je pense qu’ils vont aussi en accorder énormément.

McCagg mentionne que la perte de Luke Richardson et l’arrivée d’un nouvel entraineur pour les défenseurs rendra l’adaptation au nouveau système défensif difficile, surtout avec les incertitudes devant le filet:

C’est en arrière, en défense et dans les buts qu’il y aura énormément de questions. Il va y avoir beaucoup de matchs à haut pointage qui seront excitants pour les partisans, mais pas toujours pour les entraineurs.

Avis aux parieurs: les deux hommes mentionnent que, surtout en début d’année, il serait intelligent de parier sur le over du total de buts inscrits dans la rencontre.

Cette analyse de McCagg est totalement juste. En attaque, le Canadien dispose d’une impressionnante profondeur. Outre Nick Suzuki et Cole Caufield, il y a évidemment peu de joueurs élites, mais le Tricolore possède beaucoup d’avants qui sont capables de produire sur un deuxième ou troisième trio.

À leurs heures, Gallagher, Anderson, Dadonov, Hoffman, Drouin, Dvorak et Pitlick sont tous capables de générer de l’offensive. 

Après l’arrivée de Martin St-Louis l’an dernier, on a senti un vent de fraicheur d’un point de vue offensif. Des joueurs comme Caufield ont éclos, mais plusieurs autres ont même connu d’excellents moments aussi.

En creusant un peu, j’ai réussi à dénicher des statistiques fort intéressantes.

Buts inscrits par match en 2021-2022

Avec St-Louis: 3,22

Avec Dominique Ducharme: 2,2

Oui, vous avez bien lu. Avec St-Louis derrière le banc, le Canadien a inscrit en moyenne un but par match de plus qu’avec Ducharme, ce qui représente une énorme différence.

Si on transpose la moyenne de l’ancien du Lightning sur 82 matchs, l’équipe aurait terminé au 12e rang de la ligue en ce qui a trait aux buts inscrits sur toute la saison. Avec la moyenne de Ducharme, le club aurait fini bon dernier.

Mais ceci n’est pas un débat d’entraineurs.

Parce que défensivement, St-Louis n’a pas vraiment fait mieux que son prédécesseur.

Buts accordés par match en 2021-2022

Avec St-Louis: 3,84

Avec Ducharme: 3,89

Il s’agit ici d’une baisse très minime. L’an dernier, Montréal a accordé 317 buts, ce qui lui a conféré le dernier rang dans la LNH.

Avec les pertes de Petry, Romanov, Chiarot et Kulak, la défensive de l’équipe ne s’est guère améliorée. Puis, avec la présence de jeunes défenseurs recrues, une quantité énorme d’erreurs risquent d’être commises.

Et la forte probabilité de revoir le tandem Allen-Montembeault devant le filet n’aidera certainement pas.

Dans une division qui comptait sur trois des huit équipes qui ont le plus marqué l’an dernier (Floride, Toronto et Tampa), en plus des très améliorés Sénateurs, ça risque d’être difficile défensivement pour le CH.

Au moins, beaucoup de buts seront aussi inscrits et la piètre défensive devrait améliorer les chances à la loterie Connor Bedard…

En rafale

– Ça pourrait être excitant!

– Chapeau!

– Il semble être excité de jouer pour les Devils…

– Un poste qui sera crucial pour la fin de saison du CF Montréal.

– Les temps sont difficiles à Calgary

PLUS DE NOUVELLES