L’alignement du Rocket de Laval pourrait être très différent l’an prochain

Même si le Canadien de Montréal a connu une des pires saisons de son histoire la saison dernière, il y aura quelques éléments qui seront excitants à regarder la saison prochaine.

L’élément le plus excitant sera d’observer les performances des différents espoirs qui évolueront à Montréal et/ou à Laval lors de la campagne 2022-2023.

Plusieurs de ces espoirs se battront pour une place dans l’alignement du grand-club. Parmi ces jeunes espoirs, on compte entre autres Kaiden Guhle, Justin Barron, Jordan Harris, Arber Xhekaj, Jan Mysak, Joshua Roy, Mattias Norlinder, etc.

Il n’y aura clairement pas de la place pour tous ces espoirs dans l’alignement du Tricolore la saison prochaine.

Donc, plusieurs de ces jeunes se retrouveront fort probablement dans la Ligue américaine avec le Rocket de Laval.

Outre Joshua Roy, tous les espoirs nommés plus haut pourront jouer dans la LAH la saison prochaine.

Cela veut donc dire que l’alignement du Rocket pourrait être très différent de celui qu’on a connu cette année et qui a atteint la finale de conférence dans l’Est.

Plusieurs jeunes s’incrusteront à l’alignement du Rocket afin de poursuivre leur développement en faisant leurs débuts chez les pros.

De plus, il est important de noter que les espoirs qui feront l’alignement du Tricolore au début de la saison ne disputeront pas nécessairement les 82 matchs du calendrier régulier de la LNH.

On risque de voir quelques espoirs faire le pont entre Montréal et Laval quelques fois au cours de la saison.

Il en va de même pour les espoirs qui commenceront la saison à Laval.

Donc, pour une deuxième année consécutive, l’entraîneur-chef du Rocket de Laval, Jean-François Houle, se devra de composer avec plusieurs mouvements d’effectif, que cela lui fasse plaisir ou non.

De plus, il devra composer avec plusieurs nouveaux joueurs. Outre Jesse Ylonen et Rafaël Harvey-Pinard, Houle ne connait pas vraiment les autres espoirs du CH.

Cependant, je crois que l’entraîneur-chef du Rocket sera excité de découvrir de nouveaux espoirs de l’organisation.

Un autre aspect qui risque d’être différent dans l’alignement lavallois la saison prochaine est le ratio jeune/vétéran.

L’arrivée de plusieurs jeunes est clairement positive pour l’organisation, mais elle ne l’est peut-être pas nécessairement pour tout le monde.

En effet, certains fiers vétérans du Rocket de Laval pourraient perdre leur place dans l’alignement aux dépens de certains de ces jeunes.

Cependant, il est important même pour un club-école d’avoir des vétérans et non juste des jeunes. Il sera donc intéressant de voir lesquels de ces vétérans Kent Hughes resignera.

On devrait donc avoir une meilleure idée de l’alignement 2022-2023 possible du Rocket dans les semaines à venir.

En Rafale

– Énorme signature en vue pour le Crew.

– P.K. Subban présent pour le weekend du GP de Montréal.

– Ce sera difficile pour les Sea Dogs.

– Landeskog devrait jouer malgré le fait qu’il a manqué les deux derniers entraînements.

– Incroyable.

PLUS DE NOUVELLES