L’acquisition de Weber change-t-elle la donne dans le développement de Sergachev, Beaulieu?

L’aspect stratégique est le plus négligé de la transaction Weber-Subban. Pourtant, c’est celui qui pèse le plus lourd dans la balance. Marc Bergevin commence à construire une équipe selon ses couleurs. Il aime quand ses défenseurs déplacent rapidement la rondelle, sans délai et sans hésitation, pour maximiser le rythme en possession du disque.

Simplement dit, Therrien et Bergevin n’aimaient pas particulièrement voir Subban tergiverser en zone offensive, puisqu’il ralentissait ainsi le jeu et donnait du temps aux gardiens d’analyser ce qui se dessine devant eux.

Weber vient aussi bouleverser le système de déploiement des arrières de Michel Therrien. Ce dernier ne se gênait pas à jumeler le lent Markov à un des meilleurs patineurs du circuit en Subban, mais le nouveau numéro 6 n’est pas aussi agile sur ses lames. C’est pourquoi le dynamique Roman Josi le complétait aussi bien à Nashville.

Qu’à cela ne tienne, Markov n’est pas le Josi de Weber, ce qui pourrait changer complètement la dynamique du développement de Nathan Beaulieu et Mikhail Sergachev. Un de ces jeunes très mobiles pourrait être appelé à amener l’élément de vitesse à la gauche du puissant droitier.

De cette façon, Markov pourrait glisser sur la deuxième paire et former un duo avec Jeff Petry.

Weber a un aura et un curriculum vitae dans cette ligue qui commande le respect. Il y a fort à parier qu’il sera un formidable professeur auprès de ces jeunes.  D’autant plus qu’ils engraisseraient leur fiche en mettant la table pour les boulets de canon du vétéran. De quoi gonfler leur confiance!

Si j’avais à miser sur un quelconque facteur qui donnerait l’avantage au Canadien dans cette transaction, c’est cette possibilité d’accélérer l’ascension de deux défenseurs prometteurs.

Plusieurs formations ont opéré un virage jeunesse à la ligne bleue au cours des dernières années et Michel Therrien est maintenant dans une situation où il est logique pour lui d’opter pour cette stratégie. Voyons voir s’il en a l’audace et la patience.

En rafale
– Une bonne analyse du journaliste Jonathan Willis, qui explique que Weber est solide comme le roc défensivement, mais a certaines limitations lorsque vient le temps de bouger la rondelle. (Bleacher Report)

– Brière a-t-il trouvé Subban dérangeant durant son passage à Montréal?

– La confiance et l’exubérance de Subban ne pouvaient malheureusement pas être acceptées dans un marché comme Montréal.

– Bon point.

Et il ne faut pas oublier que Babcock est un maniaque de système, très rigide qui aime la jouer sécuritaire.

Et en avançant cet argument, on ne dit absolument rien sur le jeu des deux joueurs. On ne fait sensiblement aucune analyse, ce qui est assez troublant.

– Les perdants et les gagnants de cette journée complètement folle dans la LNH. (The Score)

– Eh bien, les Prédateurs décideront de la clause de Subban?

– Les rumeurs envoyant Nugent-Hopkins au Wild demeurent-elles actuelles?

– Les Oilers veulent encore améliorer leur ligne bleue.

PLUS DE NOUVELLES