La transaction Marco Scandella rapporte des dividendes au CH

Quelques semaines avant que le mot « COVID-19 » ne fasse partie de notre quotidien, le Canadien connaissait de grosses difficultés. Au début du mois de janvier 2020, le CH avait mis la main sur le défenseur Marco Scandella… qui n’a fait que passer à Montréal, étant envoyé aux Blues un mois et demi plus tard.

Pour l’acquérir, Marc Bergevin a envoyé un choix de quatrième ronde aux Sabres, mais il a obtenu un choix de deuxième tour (2020) ainsi qu’un choix de quatrième ronde conditionnel (2020).

Par la suite, le premier des deux choix a été transigé contre un choix de deuxième tour (2021) et un choix de quatrième ronde (2021).

Au final, c’est donc trois espoirs qui ont été obtenus en retour de Scandella. Et quand on regarde la transaction en date d’aujourd’hui, elle fait (très) bien paraître le DG du CH.

À ce stade-ci, vous avez probablement tous déjà entendu parler de Sean Farrell, repêché en 2020. Malgré son petit gabarit, il a carrément survolé la USHL cette année et fera le saut dans la NCAA en 2021-22. Plusieurs voient en lui un espoir très sous-estimé qui pourrait surprendre.

On verra s’il pourra répéter ses succès au prochain niveau.
(Crédit: Capture d’écran/YouTube)

 

Les deux autres jeunes acquis dans cette transaction sont Oliver Kapanen et William Trudeau. Alors que le premier est un attaquant qui possède un flair pour trouver le fond du filet, le deuxième est un jeune défenseur québécois qui est très mobile avec la rondelle et qui performe dans les deux sens de la patinoire.

Tout ça pour un gars qui n’a joué que 20 matchs dans l’uniforme de la Sainte-Flanelle!

Les trois ont encore bien du chemin à faire avant d’atteindre la LNH, c’est évident, mais Bergevin semble avoir géré ses actifs de main de maître. Scandella n’allait (probablement) pas revenir à Montréal après la dernière saison et il a su mettre la main sur trois espoirs en retour.

Or, les Blues sont probablement satisfaits eux aussi, alors que Scandella y est bien établi et qu’il offre du très bon jeu défensif. Il touche un salaire honnête (3 275 000 $) et il est un morceau intéressant à la ligne bleue de l’équipe.

Tout le monde y trouve son compte, et c’est parfait ainsi!

PLUS DE NOUVELLES