La reconstruction est terminée à Ottawa, selon Pierre Dorion

Les Sénateurs connaissent une bonne reconstruction. L’organisation a fait le plein de jeunes espoirs prometteurs et dans quelques années, elle sera à surveiller.

Si plusieurs croyaient que les Sénateurs seraient dans les bas-fonds du classement pour encore quelques années, Pierre Dorion, lui, n’est pas du même avis. Le DG ottavien veut gagner dès maintenant, dès la saison 2021-2022.

Il est confiant le monsieur.

La reconstruction est terminée. – Pierre Dorion

Nous entrons dans une autre zone. – Pierre Dorion

Comme je l’ai mentionné, les Sénateurs forment une bonne jeune équipe talentueuse. Mais de là à dire que la reconstruction est terminée, c’est exagéré.

C’est vrai que Dorion, qui a signé une prolongation de contrat plus tôt dans la journée, ne peut pas dire qu’il s’attend à une autre saison de misère de la part de son équipe, mais… Filip Gustavsson est le gardien d’avenir dans la capitale nationale, mais il n’est pas encore prêt à être un gardien numéro un. Et ce n’est pas avec Matt Murray que l’équipe peut gagner. Les Sens comptent sur encore quelques faiblesses dans leur alignement et avec les équipes dans l’Atlantique, leur billet pour les séries sera dur à obtenir.

Nous avons un plan depuis que nous avons commencé cette reconstruction. Je sens que nous sommes dans la prochaine étape maintenant, il est temps de commencer à gagner. – Pierre Dorion

La prochaine étape pour nous est de ne rien tenir pour acquis. L’année dernière, nous avions l’impression d’être une équipe contre laquelle il était difficile de jouer, mais maintenant il est temps de relever le défi d’obtenir deux points chaque soir, d’être dans tous les matchs. Les matchs pour lesquels vous avez peut-être obtenu un point l’année dernière, il vous en faut deux cette année. – Pierre Dorion

Brady Tkachuk n’est pas encore signé et les négociations ne semblent pas avancer. C’est le joueur d’avenir à Ottawa et une entente à long terme et les deux camps doivent s’entendre.

L’équipe compte sur plusieurs bons espoirs en Jake Sanderson, Shane Pinto et Jacob Bernard-Docker et lorsqu’ils atteindront la LNH, Ottawa sera une équipe à surveiller… jusqu’à temps que ces joueurs demandent un gros contrat et qu’Eugene Melnyk ne veut/pas pas les payer.

En Rafale

– Riley Kidney n’a pas dit son dernier mot.

– La question se pose.

– Lourde perte.

– Espérons que ce ne soit pas sérieux.

– Confirmé : Albert Pujols adore frapper au Busch Stadium.

PLUS DE NOUVELLES