La patience sera la clef d’une reconstruction en règle à Vancouver

Jim Benning a connu de drôles de débuts dans la LNH…

Lamentable aurait été le mot à utiliser ici, mais la politesse est de mise en ce dimanche après-midi…

Offrir de généreuses prolongations de contrat à Brandon Sutter et Derek Dorsett, sacrifier des actifs intéressants pour mettre le grappin sur Erik Gudbranson et par-dessus tout, offrir un pont d’or à Loui Eriksson constituent les principales gaffes qui auraient probablement dû lui coûter son emploi…

Ses patrons semblent toutefois avoir pris la bonne décision en lui offrant une deuxième chance. Enfin, Benning a compris qu’il devait empiler les espoirs et les choix de repêchage et viser la victoire dans quelques années. Les transactions mettant en vedette Alex Burrows ainsi que Jannik Hansen font foi de ce virage jeunesse.

https://twitter.com/TSNHockey/status/906863124665565186

Un virage qui ne sera vraisemblablement pas visible lors de la prochaine campagne.

Travis Green dispose actuellement de quatorze attaquants aptes à évoluer dans la LNH. Ce lot ne contient pas Brock Boeser, Nikolai Goldobin et Jake Virtanen…

Exemptés du ballotage, on peut donc s’attendre à les voir débuter la saison dans la Ligue américaine. De l’action chez les grands ne serait-il pas mieux pour leur développement? Pas forcément!

Les Leafs ont choisi d’accorder deux saisons complètes à William Nylander malgré sa dominance évidente. Cette décision semble totalement cohérente aujourd’hui…

Le plan semble donc de connaitre une saison perdante sans pour autant présenter une formation ennuyante aux partisans, alors que des joueurs intéressants tels que Sam Gagner et Michael Del Zotto ont été mis sous-contrat. Thomas Vanek, Patrick Wiercoch et potentiellement les jumeaux Sedin changeront d’adresse à la mi-saison… Même si cette alternative ne semble pas sincèrement considérée par l’état-major de l’équipe.

Le retour amené par une vente des deux Suédois semble essentiel à une reconstruction en bonne et dû forme, mais bon…

Cela peut sembler ridicule, mais le seul problème des Canucks pourrait …d’être trop forts!

Disons que les Golden Knights et l’Avalanche seront difficiles à déclasser dans la course à la pire équipe de la Ligue…

PLUS DE NOUVELLES