Kotkaniemi : Philippe Cantin croit que le risque d’égaler l’offre n’est pas énorme

Alors que Marc Bergevin a jusqu’à samedi pour annoncer s’il égale l’offre hostile des Hurricanes à Jesperi Kotkaniemi, à peu près toutes les têtes de hockey qui suivent le CH de près ou de loin se prononcent sur le dossier.

Et même si bien des gens semblent être contre, il y a tout de même plusieurs points de vue en faveur de l’égaler que je trouve très intéressants, à commencer par celui de Philippe Cantin.

En effet, ce dernier a voulu calmer tout le monde sur le plan financier de l’offre. Selon Cantin, Kotkaniemi serait assurément surpayé en 2021-22 et la pression viendrait avec, mais comme on sait que le Finlandais a un très beau potentiel, le surpayer pour un an n’est pas la fin du monde.

En fait, la saison 2021-22 en sera une extrêmement importante dans le développement du jeune. Qu’il soit à Montréal ou à Raleigh, il devra démontrer qu’il est capable d’être constant et d’offrir un rendement intéressant tout au long d’une campagne.

Ainsi, Cantin croit que de le surpayer (beaucoup) cette année n’est pas si grave, puisque le pacte n’est que d’une durée d’un an. S’il performe à la hauteur des attentes, il pourra alors signer un gros contrat avec le CH et tout ça sera oublié.

S’il n’y arrive pas, on coupera tout simplement les ponts un an plus tard. C’est comme payer un choix de 1er tout et un de 3e tour pour se donner une année supplémentaire pour évaluer un troisième choix au total il y a trois ans. Je paie ce prix-là sept jours sur sept.

Grant McCagg avait lui aussi quelques arguments en faveur du jeune, affirmant qu’il a pris un chemin plus rapide que les autres pour se rendre dans la LNH et qu’il a accompli des choses qui n’ont pas été vues depuis fort longtemps par des jeunes de son âge.

Éric Houde a lui aussi affirmé qu’il aimerait voir le CH conserver le Finlandais, notant qu’il a encore un beau potentiel et qu’il est trop tôt pour couper les ponts avec un espoir aussi prometteur.

Quelques points de vue intéressants, donc, avec lesquels je suis en accord total. Or, ce ne sont pas les trois experts qui tranchent et ce n’est pas moi non plus : c’est Marc Bergevin qui aura cette tâche.

Bien hâte de voir quelle sera sa décision!

En rafale

– Le Canadien lance sa collection de NFT.

– J’adore.

– Mauvaise nouvelle à Boston.

PLUS DE NOUVELLES